Retrouvez toutes les infos sur les clubs taurins sur la page Clubs... 

Découvrir les ganaderias Yonnet, La Paluna, Valverde, El Campo, Malaga, Barcelo, La Veronique, La Pampa, Sainte Marthe, Turquay, Fano... sur cette page

Retrouvez toutes les infos sur les voyages taurins sur la page Voyages... 

Retrouvez toutes nos reseñas en page Reseñas....


Idée cadeaux avec la ganaderia Olivier Fernay

 

Nous avons le plaisir de vous proposer cette nouvelle formule « Idée Cadeau » pour une prévente de billets pour nos Soirées Camargue qui auront lieu en Juillet et Aout 2021. Vous achetez des places aujourd’hui pour vous ou vos Proches.(Famille, Amis, Clientèle, Salariés …) Pour une date a votre convenance cet été … A très vite !
https://www.masdesjasses.com/visites-et-spectacles/ (Communiqué)


1er cartel pour 2021

 

Annulée comme la majorité des courses de la temporada 2020, la corrida annuelle organisée dans les arènes couvertes de Gamarde-les-Bains à d’ors et déjà pris date pour 2021, ce sera le 28 mars. La commission taurine locale a décidé de reprogrammé le même cartel, qui se composera des toreros espagnols Daniel Luque, Alvaro Lorenzo et David de Miranda qui officieront face à six toros de Zacarias Moreno, une ganaderia qui effectuera pour l’occasion ses grands débuts en corrida de toros.  Le Landais de Mugron, Jean-Baptiste Lucq, devrait également etre present pour la tienta du matin.  De plus l’impulsion d’André Viard, la commune de Gamarde-les-Bains a accepté de rejoindre l’Union des villes taurines de France (UVTF).

 


Disparition d’une figura de plata…

 

 Celle de Manuel Rogriguez Fernandez « Tito de San Bernardo » à l’âge de 91 ans à Séville, l’un des plus grands banderilleros de l’histoire qui fut novillero avant de changer l’or pour l’argent. Il fit le paseíllo 2.400 fois aux cotés de Pepe et d’Antonio Ordóñez, José Antonio Campuzano, Manolo Vázquez, Chamaco, El Viti, Diego Puerta, Paco Camino, Paquirri, El Niño de La Capea ou Dámaso Gonzalez. Il faut aussi l’apoderado de Rafael de Paula et professeur de la Escuela de tauromaquia de Sevilla…..


La valse des apoderados : 1ere vague 2020/2021

 

Le novillero de Chiclana, Francisco Montero, sera dirigé en 2021 par l’empresa Hispanica de Miguel Angel Torres

 Le rejoneador portugais Miguel Moura est désormais dirigé par Pedro Penedo

 Le matador de Valladolid, Joselillo, sera managé en 2021 par le Sévillan José Sánchez Hipólito.

 Le rejoneador Andrés Romero sera dirigé par Carlos Pereda et Óscar Polo pour la temporada 2021.


L'AFAP prépare l'avenir.

 Nos jeunes toreros nationaux représentant une partie de la relève française ont participé dernièrement à un entrainement qui a permis en présence d'importants professionnels (organisateurs/apoderados ), de noter leurs progrès, leur envie, et leur professionnalisme. C'est ainsi qu'Andy Younés, Maxime Solera, et le Nîmois Solal se sont confrontés à de sérieux novillos de l'élevage Taurelle père et fils, ganaderos installés à Saint Just. Les novillos de présentation irréprochable (250 kg en canal en moyenne) ont tous servi les toreros, les 4 novillos sont sortis braves,se laissant toréer à droite et à gauche ,mais exigeants.

- Andy Younés se montra très centré et puesto (prêt). Il toréa son novillo, le plus imposant du lot, avec beaucoup d'alegria face auquel il ne fallait pas se montrer hésitant ,ce qu'Andy fit avec dominio tout au long de sa faena. Andy se montra être métamorphosé dans sa façon de toréer.

-  Maxime Solera face à un novillo également très sérieux se montra motivé, décidé, et très bien préparé en cette période hivernale. Se passant de très prés l’animal il réalisa une faena intelligente sous l’œil attentif  de Denis Loré.

- Solal eut à combattre un novillo imposant qui parut au début être le meilleur mais qui se révéla par la suite compliqué notamment sur le côté gauche. Le jeune Nîmois se montra sur de lui, et avec beaucoup d'élégance et de quiétude réalisa  une faena complète basée sur le classicisme montrant lui aussi une envie très grande envie de toréer.

Le premier novillo le plus petit du lot fut partagé entre tous se révélant lui aussi à la fois exigeant et toréable.

En conclusion un entrainement de haute qualité dû en grande partie au bétail de Bernard Taurelle qui, en partenariat avec Hervé Galtier (président AFAP), a organisé cet entrainement. Les novillos ont été remarquablement piqué par Jean Loup Alliet. Ils ont été lidiés par Morenito d’Arles, Christian Romero et Merenciano. Les apoderados de Maxime Solera : Denis Loré et d'Andy Younés : S.F Meca ont été très satisfaits de cet entrainement le qualifiant d'important.

Hervé Galtier, en support avec L'AFAP,  porte une attention particulière à la préparation professionnelle du novillero Nîmois Solal. (Entrainements - campo - contacts : 06 11 58 50 11) De nombreuses dates d'entrainements sont prévues dans le cadre du projet Pro Am. Photo : Mélanie Huertas


S. Casas se joint L.M. Pombeiro pour gérer Campo Pequeno

 

 Simón Casas et Luis Miguel Pombeiro unissent leurs forces pour diriger ensemble les arènes de Campo Pequenho de Lisbonne au Portugal. L'homme d'affaires lisboète et le nîmoiss se sont rencontrés à Séville pour officialiser l'accord et établir les grandes lignes de la prochaine saison de la plaza de toros de la capitale portugaise.

En plus de Madrid, Nîmes, Valencia et Lisbonne, Simon Casas a un contrat en cours sur des arènes comme Alicante ou Béziers..



Carlos Olsina continuera en novillada piquée en 2021

 

 Le novillero biterrois Carlos Olsina vient, comme la majorité de ses compañeros, de vivre une temporada 2020 tronquée par la crise sanitaire. Un obstacle d’envergure qui intervient alors que le garçon sortait d’une temporada 2019 d’un très bon niveau. Ainsi, avec pour objectif de se produire dans le maximum d’arènes de grande catégorie, le torero de Béziers a décidé avec son entourage de poursuivre dans la catégorie des novilladas piquées en 2021.

Selon un communiqué, le jeune torero français affirme que cette temporada 2020, des plus particulière, lui aura néanmoins permis d’accentuer sa préparation et son évolution dans bon nombre de ganaderias. Carlos Olsina souhaite bien entendu que la temporada 2021 débute et ainsi de voir son nom annoncé dès les premiers cartels officialisés.


Offrez nos valeurs taurines

 

 Une idée, parmi d´autres, pour Noël : Un cliché de la série spéciale, en tirage papier numéroté et limité à 30 exemplaires, à partir de 120 €. Des clichés dans les galeries temporadas 2017 à 2020, en tirage papier, à partir de 14 €.   Commandes par téléphone au 06 51 19 87 20 ou en ligne sur : www.alfaduende.com   Des formats pour tous les budgets et une livraison garantie avant le 25 décembre pour toute commande passée avant le 15.  Contacts : +33 (0)6 51 19 87 20 www.alfaduende.com www.instagram.com/alfaduende


 

Cristobal Reyes partant pour le Mexique

 

 Le novillero de Jerez de La Frontera, protégé de Christian Lamoulie, a été retenu par d’éminents professionnels taurins pour figurer dans l'Escalafon des meilleurs novilleros du monde et partir pour le Mexique début février 2021...

C’est une réelle reconnaissance pour Cristobal Jose Reyes Hormigo,un jeune torero qui consacre toute sa vie et ses efforts pour réaliser son rêve d’enfance….


Tous les moyens sont bons mais quand même….

 

 L'UNESCO vient de démentir les fausses informations sur la tauromachie publiées par divers médias généralistes, et non des moindres comme El Diario ou El País qui affirmaient que l’UNESCO avait refusé d’inscrire la tauromachie au patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Infos et reprisent en chœur dans le monde entier….  C’est vrai, elle ne l'a pas fait et elle n'en a même pas débattu puisque l'UNESCO ne répond qu'aux demandes d'Etats, comme le rappelle André Viard et qu’aucune demande n’a été présentée.


Les arènes d’Istres vont de l’avant malgré le coronavirus

 

 La municipalité et Bernard Marsella travaillent sur une saison ambitieuse dans laquelle ils devraient presque doubler leur programmation par rapport aux autres années. Loin de réduire les affiches en raison du coronavirus, le maire de la ville, François Bernardini, et le gérant du Palio, Bernard Marsella, travaillent pour une saison 2021 ambitieuse La feria 2021 se tiendra les 18, 19 et 20 juin. De plus il y aura également des festejos taurins les 1er août et 17 octobre, le tout en tenant toujours compte des mesures sanitaires. La présentation des cartels aura lieu le vendredi 11 décembre en mairie, mais sans public en raison du coronavirus


Céret de toros 2021

 

 L´ADAC (Association Des Aficionados Ceretans) avait annoncé dès la suspension de sa feria 2020 qu'elle conserverait les mêmes affiches pour celle de 2021 avec la possibilité qu’elle se deroule à pleine capacité des arenes. Selon L´ADAC, toreros et toreros ont donné leur accord sur l'affiche 2020 renouvelée en 2021, à savoir  Une corrida de Reta de Casta Navarra pour Sánchez Vara, Octavio Chacón et Miguel Ángel Pacheco, une corrida de Raso de Portillo, pour Fernando Robleño, Gómez del Pilar et Máxime Solera et l'actuacion en solitaire de Francisco Montero devant six novillos de Saltillo, Concha y Sierra, Barcial, Dolores Aguirre, Yonnet et Los Maños. Une feria qui aurait lieu, si la pandémie ne l'empêche pas, pendant le week-end des 17 et 18 juillet.


 

Noël diabolique…

 

La sélection cadeaux du Devil Team. À acheter dans vos librairies préférées dès samedi 28 novembre ! Bon Noël à toutes et tous.

 


Au théâtre le 18 décembre….

 

 Bonne nouvelle pour les amoureux de théâtre et de tauromachie ! Alors qu’il aurait dû être joué le dernier week-end de novembre à Marcheprime (33) et Dax (40), le spectacle d’Arnaud Agnel en hommage à Juan Bautista (Je ne me sens bien, au fond, que dans des lieux où je ne suis pas à ma place.) à partir du livre Lettres à Juan Bautista de Yves Charnet a dû être annulé pour cause de confinement.  Mais annulé ne veut pas dire non reporté... et nous avons le plaisir de vous faire savoir que le spectacle sera bien joué à Marcheprime (33) à La Caravelle (37 avenue Léon Lagrange) le vendredi 18 décembre à 19h00. Toutes les précautions sanitaires seront évidemment mises en œuvre, et le spectacle durant moins de deux heures, pas de problème pour respecter le couvre-feu en vigueur à partir de 21h00 à cette période. 

Une belle occasion pour tous les aficionados du Sud-Ouest et de Gironde de découvrir ce spectacle remarquable qui jusqu’ici a toujours rencontré un très  grand succès. Une belle occasion pour eux, également, d’entendre un peu parler la langue des toros qui nous a tous tant manquée cette année et retrouver des « copains d’arènes » qui nous ont, eux aussi, tant manqués cette année. Enfin, cela leur permettra de soutenir le secteur culturel durement touché par cette année 2020 très difficile et quelque part, aussi, fêter Noël avant l’heure... Billeterie ouverte : Prix des places : 12€ tarif plein, 9€ tarif réduit Réservations (attention, jauge limitée !) : www.la-caravelle-marcheprime.fr, 05.57.71.16.35 


Le festival taurin de Samadet reporté au 14 février 2021

 

 Le festival de Samadet est reporté en raison de la situation sanitaire. Il se déroulera le dimanche 14 février. Le programme de la journée sera le même que celui qui avait été prévu. Le matin novillada piquée à 10h30 avec en lice Rocio Romero, Manuel Diosleguarde et Carlos Enrique Carmona. L’après-midi, à 15h00, festival avec les matadors de toros Julio Aparicio, Marc Serrano, Octavio Chacon, AndréLagraver “El Galo“, les novilleros Yon Lamothe et le meilleur du matin. Le bétail viendra des ganaderias de Virgen Maria, Cuillé, Camino de Santiago, Tardieu, Dos Hermanas, El Campo, Torrenueva, Pagès-Mailhan et des Frères Gallon.

Rappelons que le bénéfice de ce festival ira au service de pédiatrie de l’hôpital de Mont-de-Marsan et à l’association “Toros de France“ qui réunit les ganaderos français. Il est organisé par la peña “El Violin“ en association avec le matador Marc Serrano. Réservations 06 07 74 08 20 et 06 87 74 77 97. (Communiqué)


 

 

Vide Atelier de Loren pour Noël

 

 Comme chaque fin d'année et pour Noël, Loren propose en mode “vide atelier“ certaines de ses œuvres à des prix bas ; dernières pièces de séries, certains collages des années 90. Facebook : Loren Pallatier Instagram : loren_pallatier Wikipedia : Loren Laurent Pallatier Web : http://loren-art.com/

 


Décès de la journaliste Mariví Romero.

 

 Mariví Romero, considéré comme le premier critique taurin feminin d'Espagne, est décédé à Benidorm à l'âge de 81 ans des suites d'une insuffisance respiratoire. De 1973 à 1983, elle était à la tête du programme ′′ Revista de Toros ′′ de Televisión Española avec Manolo Molés. Elle fut aussi l'une des voix fondatrices d'Onda Cero

Avant d’ecrire pour le journal Ya jusqu'en 1989. En fin de carriere elle revint à la télévision, cette fois à Channel 9, la télévision  valenciane, pour les retransmissions taurines avec José Luis Benlloch et diriger le programme Cartell de Bous.


Décès de José Luis Iniesta

 

 Décidemment ce mois de novembre n’en finit pas de dispatcher ses mauvaises nouvelles. Aujourd’hui on apprend le décès de José Luis Iniesta, ganadero de Los Espartales et d’un autre fer à son nom propre. Il était également le trésorier de la Unión de Criadores de Toros de Lidia. Homme d’affaire dans l’hotelerie, il a vecu son aficion à los toros en creant deux ganaderias celle du fer de ‘José Luis Iniesta’ d’encaste Juan Pedro Domecq et celle de ‘Los Espartales’ d’encaste Murube-Urquijo… C’est cette lignée qui lui apportera ses plus grandes satisfactions : un toro, ‘Bienplantao‘ qui laissera sa queue en 2018 à Las Ventas, ce qui ne s’était plus produit en 46 ans et un an avant, à Murcia, ‘Perdido‘ fut le premier toro gracié dans une corrida de rejon. Pour ces deux événements, Diego Ventura était celui qui les torea…. José Luis Iniesta, né à Sevilla, est décédé à Badajoz, à l’âge de 78 ans du Covid-19.


Il y a 29 ans, que Nimeño II s'en est allé...

 

 Il était un modèle pour les aficionados français. Son accident, la mort imminente puis l'espoir vite contrarié et cette longue descente aux enfers… Christian se donnera la mort le 25 novembre 1991.

7 septembre 1989. Cinq ans après le drame de Paquirri. Dans les arènes d'Arles, un toro de Miura, Panolero, avait un rendez-vous tragique avec le plus grand torero français de l'époque, Christian Montcouquiol, Nimeno II. Après l’accident terrible, ce sera la longue, la très longue rééducation, soutenu inconditionnellement par son frère, Alain. Ils croisèrent même, à Cerbère, un autre grand maestro, Julio Robles, victime à Béziers en août 90, d'une même cogida fatale. 

Christian a pu retrouver peu à peu près, l'usage de ses membres et rejoindre sa maison. Mais son bras gauche reste quasi inerte rendant impossible son retour dans l’arene… Nimeno II ne retoréera plus, il le sait, il en meurt.


Arles : Les prémices de la Feria de Pâques 2021

 

 Actuellement la société Ludi et Juan Bautista pensent à programmer une temporada 2021 beaucoup plus proche de la normale… Tout dépendra bien sur de l’évolution de la crise sanitaire et avec un aforo minimum au moins égal à celui de septembre.

Les contours de la future Feria de Pâques, qui se déroulera du 3 au 5 avril prochain, se précisent quatre corridas, dont une de rejon, une novillada piquée et une course camarguaise seraient prévus. Les cartels devraient être rendus publics dans le courant du mois de février….


Gregorio de Jesús, grièvement blessé par un de ses toro

 

 Le ganadero valencien se rétablit à l'hôpital après avoir été opéré d'urgence pour une blessure de douze centimètres à la cuisse droite. 

Le célèbre éleveur propriétaire du mythique toro «Ratón», a été blessé par un de ses toro dans sa finca de Sueca en soignant ses bêtes… Par chance il était accompagné dans l'un des corrals du torero valencian, Jesús Chover. Ce dernier a sauté du tracteur a détourné l’attention du toro avec sa veste avant de transporter son ami ganadero directement à l’hôpital le plus proche.


 

Le mors aux dents…

 

 La rejoneadora nîmoise Léa Vicens a été admise aux urgences d'un hôpital de Séville des suites d’une morsure au bras droit au niveau du coude, morsure faite par surprise par l’un de ses chevaux lors de l'entraînement quotidien.

 


Casas, Castella er O. Margé à la tête des arènes de Béziers

 

 Simon Casas, Sébastien Castella et Olivier Margé forment la nouvelle empresa des Arènes de Béziers.
Betarra était le nom de Béziers à l'époque gallo-romaine et est désormais le nom de la société qui va gérer à compter de janvier 2021 et pour 6 ans, les spectacles taurins et équestres des Arènes de Béziers. Une gestion en étroite collaboration avec Robert Ménard, maire de la ville de Béziers. Pour la nouvelle équipe, les choses doivent évoluer et les arènes ne devraient plus ouvrir leurs portes uniquement le 15 août. L’an prochain sera certainement compliqué avec le contexte sanitaire mais dès 2022 elle proposera une gamme plus élargie. Notamment faire courir l’encierro le matin comme à Pamplona…


Décès du matador de toros ′′El Dandy′′

 

 Le matador de toros et ganadero colombien Edgar García ′′El Dandy′′, est décédé à l’âge de 60 ans emporté par la Covid19…C’est à Manizales que le 22 janvier 1995 qu’il recut l’alternative des mains de José Antonio Campuzano, avec pour témoin Tomás Campuzano devant des toros de Ernesto Gutiérrez. Il toréa surtout en Amérique du Sud, au Mexique avec quelques incursions en Espagne….


 

 

Reports….

 

 La double inauguration de la peña taurine du novillero Christian Parejo - qui devait se dérouler respectivement les 6 et 13 décembre 2020 dans le Sud-ouest et le Sud-est de la France - est reportée en 2021 ; ceci en fonction de la réglementation sanitaire qui sera en vigueur.

 


Décès d'Iván Parra, l'un des grands chroniqueurs taurins colombiens

 

 La voix d'Iván Parra, mythique commentateur colombien s’est éteinte. Il est décédé à Bogotá du diabète après avoir pendant plus de quatre ans attendu une greffe de rein.

 Il fut novillero avant de se lancer dans le journalisme…de Radio Caracol, à Cadena Básica en passant par Radio Deportes, par le Grupo Radial Colombiano, RCN ou Aplausos en 40 ans consacrés au journalisme….


Un projet de film avec Clemente..

 

 David Dupont réalise des films depuis une quinzaine d’années, des projets artistiques indépendants. Il a été formé aux Beaux arts de Marseille et aux Ateliers Varan pour la réalisation documentaire. Le tournage du film a commencé en 2019 grâce à une rencontre avec Fermin Gonzalez et Clément Dubecq “Clémente“. Il correspond pour l’instant plutôt à une prise de notes, de contacts et une découverte du milieu de la tauromachie.
Je suis un novice de l’aficion, j’ai commencé à filmer en découvrant les rudiments de la tauromachie, « à la manière d’un Huron », ce qui me permet peut-être d’apporter un autre regard. Je suis actuellement en train d’écrire le projet pour le CNC, et j’ai lancé une campagne de crowdfunding pour démarrer ma recherche de financement. Vous pouvez soutenir ce projet en Cliquant Ici


Viennent de paraitre ….

 

Un livret avec un poème taurin de Miguel Hernandez qui fait suite à celui de Federico Garcia Lorca Essai sur le taureau en Espagne, déjà paru (avec une autre traduction) dans la Gazette de l'UBTF.   Un livret que les éditions Méridianes ajoutent à leur collection Taurines…. Voir notre page « Livres » 


 

Décès d’un torero de plata

 

 Le banderillero Manolo Roca est décédé des suites d'une longue maladie à l’âge de 52 ans. Il avait commencé a toréer dans les années 80 avant de rejoindre le rang des subalternes aux ordres de nombreux toreros de Huelva tels que E. Silvera, Barroso, Fariña ou Doblado, actuant également avec Luis de Pauloba, Curro Durán ou Pepe Luis Vázquez, entre autres. Il finira sa carrière aux ordres de Leonardo Hernández père et fils, Sergio Galán, Pedro Calero ou Moura Caetano, y mettant un terme définitif le 24 septembre 2011 à Talavera de la Reina. .



Bayonne : la SPA est à nouveau débouté en justice

 

 En deuxième lecture que le tribunal correctionnel de Bayonne a finalement débouté la Société Protectrice des Animaux. L’association avait assigné le mandataire des arènes locales Alain Lartigue et l’ex-torero Juan Bautista pour "sévices graves ou acte de cruauté". Le maire Jean-René Ertchegaray était lui accusé de complicité. Le tribunal les a relaxés. Les notions de tradition et d’exception culturelle en sortent renforcées !


 

 

Avance Taurino….

 

Consacre un plusieurs pages sur la ganaderia Alma Serena et une longue interview de Rafael Cañada….. Le numéro 23 est à lire par Ici…

 


Concours de nouvelles taurines 2021

 

 La Peña Taurine Mugronnaise organise son 21ème concours de la nouvelle taurine, prix Jean-Claude Mouches qui sera décerné à l'occasion des Pâques Taurines à Mugron le lundi 5 Avril 2021.

 Ce concours, le 1er en son genre puisqu'il fut crée en 2001, récompense des textes consacrés à deux formes de tauromachie : la corrida et la course landaise.  L’auteur de la meilleure nouvelle se verra attribuer un montant de 700 euros, le 2ème  recevra 300 euros et le 3ème recevra 100 euros.

 Les meilleurs textes seront publiés dans le recueil édité chaque année par la Peña.  La date limite de réception des nouvelles est fixée au 20 Février 2021  Ci-joint le règlement complet.

Télécharger
règlement concours nouvelles taurines 20
Document Adobe Acrobat 328.5 KB

 

Avec le Club Taurin P. Ricard Toros y Fiesta

 

 Le Club Taurin remercie tous les partenaires du club qui nous ont suivis en 2020 malgré une situation sanitaire et économique très complexe. Nous vous remercions encore pour votre fidélité et on vous donne rdv le samedi 16 Janvier 2021 à la ganaderia Barcelo pour notre assemblée générale. Nous souhaitons aussi la bienvenue à tous les nouveaux partenaires pour 2021 qui acceptent de nous faire confiance, et de poursuivre l'aventure avec nous. A très vite.

 


 

Roman Perez et Adam Samira

 

.... Ont conclu un accord d’apoderamiento pour la temporada 2021. Novillero remarqué à Arles pour ses deux actuacciones à ce niveau, il pourrait etre le torero à découvrir lors de la prochaine temporada. C’est le défi que se sont lancé le matador de toros arlésien et son cadet….

 


AFAP : Programme Toreo Campero / Projet Pro-Am

 

 Programme Toreo Campero : Module 2 : Fidèle à ses engagements l'AFAP a mis en place le second module de son programme.

Toreo Campero depuis le 1° septembre 2020. Pour mémoire le premier module a représenté un apport de 30.000 € envers diverses ganaderias française du Sud-Est ,du Sud-Ouest, et de la cavalerie A.Bonijol. Ce programme consiste à un apport direct financier des practicos de l'AFAP envers exclusivement les ganaderos français.

La programmation d'un second module se justifie par les difficultés que rencontre le campo français à cause de la crise sanitaire et des mesures prises par les autorités gouvernementales. Depuis le 1° septembre le bilan provisoire de l'aide apportée s'élève à 14.080 €. Ce qui représente six ganaderias dont une dans le Sud-Ouest, soit 22 erales et  18 vaches. Stoppés par la mise en place du nouveau confinement, les projets de l'aide à venir pour le campo français sont : 22 erales - 10 vaches soit huit ganaderias concernées.

Projets : Atelier des 4 saisons & Pro-Am : Comme annoncé lors de la conférence de presse de rentrée, l'AFAP a mis en place au campo un atelier des "4 Saisons."  Élaboré sur la base d'un concept pédagogique et didactique pour un groupe d'aficionados.(50 personnes inscrites à cet atelier) cette "École d'Aficion" se déroulera en 4 temps et permettra aux aficionados novices et confirmés de découvrir et de participer à 4 journées ou divers thèmes des fondamentaux du Toreo seront abordés par des professionnels. Le premier atelier d'automne a été reporté pour cause de confinement. D'autre part l'AFAP en partenariat avec une entité régionale ont le projet de mettre en place un "Pro-Am". Déposé par l'AFAP à l'INPI en 2010, ce concept permet le mélange de jeunes aspirants et de passionnés créant ainsi une dynamique en faveur de l’aficion, du renouvellement inter-générationnel, et de la détection.Ce programme permettra également d'apporter une aide non négligeable aux campo français. Le détail du Pro-Am sera communiqué lors de sa mise en place.


 

Un cadeau pour Noel…

 

 A l’approche des fêtes de Noel, la Asociacion Nacional de Mayorales présente son livre consacré à la vie de mayoral et à leur histoire.

 Vida e historia del mayoral peut être commandé directement à la librairie Rodríguez  à Madrid par téléphone 0034 917252680 (Prix 20€ Ref 4957) ou par e-mail à mail@libreriarodriguez.com ou directement par e-mail mayorales2010@gmail.com ou en appelant le 663 796 119. Voir plus….


 

Avec le Centre Français de Tauromachie….

 

 Escuela Taurina de Nimes, Francia. Acompañamos a la Escuela Taurina de Nîmes, Francia, durante su estancia en Salamanca. A voir par ici

 


Disparition d’un aficionado militant

 

      Nous venons d’apprendre le décès de Claude Mounic.

   Avec lui disparait une figure de l’aficion Girondine, mais pas seulement. Claude Mounic était un patriote et un militant. En effet dès 15 ans en 1942, Claude entre en résistance et part en Corrèze rejoindre les Francs-Tireurs et Partisans. Par la suite il fit un bout de chemin avec le Parti communiste, mais c’est un communiste un peu atypique, coloré de gaullisme et de maoïsme. Infatigable, il milite pour l’indépendance de l’Algérie, se bat contre l’apartheid sud-africain, se rend à Alger en 1963 où il rencontre Ben Bella, Che Guevara et Chou en Laï, le Premier ministre Chinois…

 A son retour définitif, chez lui à Salleboeuf où il s’est installé en qualité d’agriculteur, il s’implique également dans de très nombreux mouvements associatifs… Très sportif, il crée “L’Union sportive de Sallebœuf”… Il anime aussi toutes les festivités de la ville. Bref c’est un homme toujours très occupé, magnifiquement disponible et généreux, très populaire.  

Son vécu tauromachique est tout aussi important. Il a vu sa première corrida en compagnie de son grand-père aux arènes de Bordeaux-Bouscat, c’était le 15 juillet 1933, alors qu’il avait 6 ans. À compter des années 50, il voit régulièrement des corridas en France et en Espagne. En 1954, à Céret, il rencontre Cocteau et Picasso. En 1955, à Pampelune, il fait la fête avec Ernest Hemingway. La démolition des arènes du Bouscat après leur fermeture en 1961 le catastrophe et il s’engage alors dans les années 70 dans un combat, déterminant par la suite pour la défense et la reconnaissance de la tradition taurine en Gironde. Fin des années 70, il construit chez lui des arènes. En 1981 il crée le « Cercle Taurin Goya » de Salleboeuf avec « pour seul et unique objectif : la réimplantation de la corrida à Bordeaux ».. Le 8 mai 1982, Claude Mounic y organise une première novillada sans picador au prix d’échauffourées violentes avec une cinquantaine de membres de la SPA flanqués de gendarmes. Les  combats juridiques qu’il mena seront déterminants par la suite pour la reconnaissance définitive de la tradition tauromachique en Gironde. Le 19 juillet 1987 l’association « Juris Aficion » créée par Reynald Ottenhof décerne sa médaille à Claude Mounic « pour son action exemplaire en faveur de la défense de la tauromachie en Gironde ».Le 25 octobre 1987 il organise avec le Cercle Taurin Goya le 71ème congrès de la Fédération des Sociétés Taurines de France le jour de la première corrida de Floirac. Tel était Claude Mounic, homme de passion et de conviction qui ne laissait personne indifférent.
Au nom des aficionados girondins, nous adressons à sa famille nos très sincères condoléances.

 

Le Président de la Coordination des Associations Taurines de Gironde (CATG) Pierre Darrouzet 


 

Communiqué : Année sabbatique pour Thomas Joubert

 

 « Je ne vais pas toréer en 2021. Pour des raisons extra-taurines et personnelles, je ne serai pas en mesure de me préparer correctement pour la saison prochaine. Ma place étant auprès de ma famille à laquelle je veux consacrer tout mon temps et toute mon énergie. Merci à ceux qui avaient pensé à moi, c’est un geste que je n’oublierai pas.

Je reviendrais. » Thomas Joubert


 

 

La novillada sans picador reportée au 11 novembre n’aura pas lieu.

 

  Cependant la Pena Jeune Aficion de Saint Sever souhaite maintenir ce rendez-vous !  C’est aux prémices du printemps que les novilleros Alejandro Penaranda et Jean-Baptiste Lucq affronteront les novillos de Casanueva et Alma Serena. Rendez vous le 7 Mars 2021 aux arènes Henri Capdeville ! En attendant, Restons taurins et citoyens !! Communiqué de la Pena Jeune Aficion

 


Communiqué de la Peña El Adoureño

 

 Comme les années précédentes, la Peña El Adoureño avait programmé pour le dernier week-end de novembre, le samedi 28 novembre exactement, une soirée festive pour marquer la fin de temporada relatant les différentes corridas auxquelles le matador avait participé dans l’année. 

Finalement cette temporada 2020 n’a pas débuté ! Nous devions innover en cette année. En effet, nous avions prévu avant la soirée, une capéa réservée aux adhérents de la peña et à tout aficionado voulant se tester auprès du jeune bétail. Comme toute autre manifestation sollicitant le public, cette soirée festive n’aura pas lieu ce samedi 28 novembre 2020, mais la peña vous garantit qu’elle l’organisera dès que les conditions sanitaires seront réunies. 

Pour votre information, voici les dates de nos prochaines rencontres : Dès que possible : soirée festive. Samedi 31 janvier 2021 : Assemblée Générale. Du jeudi 11 mars au dimanche 14 mars 2021 : séjour andalou. Samedi 20 mars 2021 : fiesta campera. El Adoureño combattra deux novillos. Dans cette attente, soyez prudent, portez-vous bien


Une novillada de Pages- Mailhan à la féria d'Istres 2021.

 

 La CommissionTaurine Extra Municipale istreenne vient de désigner l'élevage français qui fera combattre une novillada complète lors de féria d'Istres 2021. Il s'agit de la ganaderia Pages-Mailhan. Comme cela avait été annoncé lors de la corrida du 18 octobre dernier, le meilleur élevage (novillos ou toros) de cette  journée serait récompensé. C'est donc chose faite !


Décès de José Manuel Inchausti "Tinín"

 

 Le matador de toros José Manuel Inchausti «Tinín» est décédé à Valencia à l’âge de 74 ans des suites d’une longue maladie. Il fut un torero d’une brillante mais courte carrière, novillero qui explosa d’entrée, particulièrement dans les arènes de Las Ventas, où il a notamment coupé quatre oreilles pour ses débuts avec des picadors avant d’en couper trois à Séville pour son unique contrat dans ces arènes. Il prit l'alternative à Madrid le 21 mai 1966, avec Paco Camino pour parrain et El Viti pour témoin, toros d'Alipio Perez-Tabernero. Il triomphera d’entrée à Pampelune, Bilbao, Saint-Sébastien, Valladolid, Valencia, et surtout à Madrid, où il est sorti quatre fois par la grande porte, il fut très apprécié aussi en France. Mais ses débuts triomphaux arrivèrent peut être trop tôt, il prendra une première retraite à 23 ans après seulement cinq ans d’alternative, pour ouvrir un restaurant, puis il se lance dans le show business en qualité d'agent artistique…. Il revient aux toros à Palma de Majorque en 1974. Il repart et réapparaît en 1985 pour deux corridas ratées à Madrid les 14 avril et 14 juillet signant là sa retraite définitive. Il était devenu l’un des veedores les plus réputés du campo bravo, pour Matilla entre autre….



Nouvelle orientation dans la carrière de Tibo Garcia…

 

 Après son alternative prise avec succès à Saint-Gilles le 25 août 2019, on aurait pu penser que Tibo Garcia allait recueillir les fruits de sa bonne prestation le jour de la cérémonie. Mais à cause de l’arrivée du coronavirus et du fait que les cartels soient formés bien en amont, il lui a été ensuite très difficile de se  produire en corrida formelle. A l’heure actuelle, la carrière de Tibo sera gérée par Didier Cabanis, ainsi que par son ancien mentor Serge Almeras. Ils ont scellé ensemble un accord d’apoderamiento pour dorénavant, malgré un contexte difficile, mettre tout en œuvre pour apporter à leur protégé les opportunités nécessaires pour aller de l’avant lors de la temporada 2021… (Communiqué)


 

Première épée….

 

 Ça c’est passé, il y a quelques jours à La Chassagne ou Hugo Boudé a tué son premier eral, marqué du fer des Jalabert…. Un garçon qui arrive du Sud-ouest avec son conseiller, Denis Labarthe, ancien novillero et qui toréait de practico entre deux arbres qu’il élague…. Rencontre avec un garçon qui se lance par passion et envie devant les toros sans faire parti d’aucune école taurine, avec son cœur et  l’aide du torero de Soustons.  Lire la par Ici…..

 


L’UVTF communique

 

 L’Assemblée Générale de l’Union des Villes Taurines Françaises qui s’est déroulée à Carcassonne a élu son nouveau bureau : Président : ville d’Istres. Vice Présidents : Béziers et Mont de Marsan. Secrétaire général : La Brède, Secrétaire adjoint : Arles,
Trésorier : Vic Fezensac, Trésorier adjoint : Dax, Membre : Bayonne
Le bilan d’activité des trois années de mandat de la présidence bayonnaise a été unanimement salué et le nouveau président a affirmé son intention de poursuivre l’œuvre entreprise en concertation avec l’ensemble du bureau. Les bilans d’activité 2019 et 2020 ont été approuvés à l’unanimité, le bilan financier également, de même que le bilan prévisionnel 2020 et le plan d’action pour l’année 2021. A été également approuvée à l’unanimité une motion invitant organisateurs et acteurs du spectacle à faire aboutir dans les meilleurs délais la concertation initiée dés le mois de mars pour mettre en œuvre un modèle économique durable et solidaire permettant d’envisager l’avenir avec confiance dans toutes les arènes françaises.
Il a été décidé que la mise en œuvre de l’École d’Aficion sera effective dés que les contraintes sanitaires permettront d’avoir une meilleure visibilité sur les conditions dans lesquelles la prochaine temporada pourra se dérouler. Les villes rappelleront aux organisateurs désireux d’y participer la nécessité de réserver aux éleveurs français une place dans leur programmation. L’Assemblée a également voté la modification de l’article 62 du règlement taurin municipal. La pique « Bonijol » sera désormais la seule à pouvoir être utilisée dans les arènes des villes appartenant à l’UVTF, dans l’intérêt du spectacle et après validation par la FSTF. L’Assemblée a enfin approuvé à l’unanimité l’adhésion de la ville de Gamarde.

Motion de l'UVTF
Pour faire face à la crise systémique et économique la plus grave qu’ait connu la tauromachie depuis plus de deux siècles, l’Union des Villes Taurines Françaises appelle les acteurs et organisateurs à un exercice de responsabilité inédit.
Afin de garantir la pérennité des ferias, l’avenir des métiers de la tauromachie et la viabilité de toutes les arènes, il est indispensable de mettre en place un modèle économique durable et solidaire jusqu’au retour de la normalité et au rétablissement du marché.

 À circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles : Indépendamment d’autres mécanismes qui pourront être activés si les circonstances l’exigent, les villes taurines, garantes de la culture taurine, proposent aux organisateurs et acteurs de favoriser l’équilibre des spectacles en adoptant ensemble quatre mesures prioritaires :
- Faire prévaloir la loi de la demande sur celle de l’offre afin d’ajuster les coûts du spectacle à la réalité du marché,
- Intégrer dans les contrats passés dans les arènes de 1ère et 2ème catégorie une clause de résultat étalonnée sur le niveau des entrées,
- Appliquer un abattement de 25% sur le montant des honoraires dans les arènes de 3ème catégorie pour les corridas et novilladas,
- Garantir l’avenir de la filière de formation en appliquant à tous les spectacles de novilladas les honoraires des arènes de 3ème catégorie après abattement de 25%.

 L’UVTF compte sur le sens des responsabilités de chacun pour qu’un accord intervienne dans les meilleurs délais, afin que la temporada 2021 puisse se bâtir dés à présent avec suffisamment de flexibilité pour s’adapter à tous les cas de figure que nul ne peut prédire à ce jour.  (Communiqué)


Le CTPR El Mundillo de Béziers communique

 

 Suite à la dernière intervention du président de la République et compte tenu de la situation sanitaire actuelle et des nombreuses contraintes engendrées par celles-ci, nous sommes dans l’obligation d’annuler la journée conviviale prévue le 8 novembre au domaine de Saint Preignan, le CTPR El Mundillo vous donne rdv au mois de mars 2021 pour le onzième grand gala taurin « Christian Coll » merci à toutes et à tous pour votre aficion, abrazo a todos.

 


Saint Gilles : A. Salenc et El Rafi s’imposent….

 

 …Devant un excellent lot de novillo du fer de Malaga, le dernier honoré d’une vuelta posthume, le public appelant l’éleveur à saluer à la fin du festejo.

 La ville de Saint-Gilles et son délégataire des arènes, avaient programmé une fiesta taurina appelé « Toros y flamenco » afin d'éviter une temporada 2020 blanche. Pas de paseillo, pas de palco c’est le public qui se prononça pour les trophées attribués… Deux oreilles pour A. Salenc et El Rafi, une pour C. Olsina mais surtout un bien agréable après-midi pour le public dans un excellent esprit de convivialité

 

Le 1er , à la robe lavada en castaño, chuta sous le cheval avant de s’agenouiller plusieurs fois. A. Salenc saura lui faire quasiment oublier sa faiblesse en liant d’excellentes séries de la droite en profitant de la noblesse de son adversaire, menant à mas sa faena avant de loger une lame efficace.

Le joli castaño sorti en second s’avéra très intéressant, noble et encasté, mais sa caste prendra rapidement le dessus sur C. Olsina qui eut du mal a imposer sa muleta avant de cafouiller avec l’épée.

El Rafi reçu de belle manière, cape en main, le dernier de la course qui se montra aussi un adversaire idéal pour le nîmois. Début de faena supérieur de la droite avant un passage par la gauche, de meilleur son au deuxième parcours et un superbe final qui sera de plus d’un intérêt croissant…. Le public oubliera ses maladresses à l’épée en lui octroyant une double récompense…

 

-Adrien Salenc : Deux oreilles

 -Charles Pasquier « Carlos Olsina » : Oreille

 -Raphael Raucoule « El Rafi » : Deux oreilles

 Trois novillos de la ganaderia de Malaga (Pierre-Henri Callet), très bien présentés pour une fiesta campera, donnant un jeu excellent, manquant d’un peu de forces le 1er, nobles et mobiles les deux autres, le dernier, N°15, de plus de classe,, honoré d’un tour de piste. Chacun ne prenant qu’une pique, plus engagé le second..

 Excellente animation musicale flamenca par le groupe flamenco « Los Chiquitans ». Avant la sortie du 1er novillo, un cadre souvenir a été remis en piste à tous les participants et à ceux qui s’y sont investis. ¾ d’aforo suivant les règles sanitaires sous un ciel gris….


 

20 ans après…..

 

 Le 22 octobre 2000, après avoir participé à un festival taurin à La Algaba, Curro Romero a annoncé qu'il mettait un terme à sa carrière lors d’une interview donné à l'émission Clarín de Fernando Fernández Román.
La décision de Curro Romero a provoqué un tsunami, à la fois dans les milieux taurins et dans l’Espagne toute entière. Curro Romero, le pharaon de Camas qui avait toréé à Séville pour la Feria d’avril le 2 mai 2000 et dont personne n’avait imaginé que c’était sa dernière à la Maestranza !!! Lire la suite….