Retrouvez toutes les infos sur les clubs taurins sur la page Clubs... 

Découvrir les ganaderias Yonnet, La Paluna, Valverde, Malaga, Barcelo, La Veronique sur cette page

Retrouvez toutes les infos sur les voyages taurins sur la page Voyages... 

Retrouvez toutes nos reseñas en page Reseñas....Retrouvez tout sur Madrid en page Madrid 2019....



Bayonne

 

 Pour un Noël solidaire et taurin, Toromagie fait son retour le 15 décembre dans les Arènes de Bayonne. Au menu, des animations pour les enfants : toreo de salon, encierro avec des veaux… Mais aussi des dégustations, des chants basques, de la transmission, de la générosité, des sourires…
Tout cela au bénéfice de l’association Haur Eri qui œuvre pour améliorer le quotidien des enfants malades à l’hôpital de Bayonne. On vous attend nombreux, avec un jouet neuf. Un événement possible grâce à la participation active des associations Cercle Taurin Bayonnais Betisoak Peña Campera, Peña Taurine Côte Basque, Peña Taurine Bayonnaise , 100% Recorte et Peña Idiak


Mont de Marsan annonce trois ganaderias pour la feria de la Madeleine 2020

 

 A l’occasion de la première réunion plénière de l'afición montoise, la Commission Taurine et les prestataires Jean-Baptiste Jalabert et Alain Lartigue ont présenté les contours de la feria 2020 aux aficionados du Plumaçon.

Ossature de la feria : Des corridas pour tous les aficionados. Pour satisfaire notre afición, l'équilibre règnera sur la feria 2020 avec des corridas dite "toristes" axées sur des élevages connus pour leur agressivité durant toute la lidia et leurs présentations singulières, et des corridas dite "toreristes" avec des élevages au caractère plus fiable, appréciés spécialement par les figuras. Cet équilibre sera complété par une corrida qualifiée de "médiane", où l'on verra des ganaderias réputées présentant des toros exigeants durant les trois tiers, dotés d'une certaine noblesse, ce qui peut permettre aux toreros de réaliser des faenas de qualité. La volonté de présenter les spectacles taurins dans toute leur diversité.  Mont de Marsan perpétue sa volonté d'être une terre taurine pour tous les spectacles de tauromachie et une terre de transmission de la culture taurine. La Madeleine 2020 proposera donc 6 corridas dont une portugaise, une novillada piquée et une novillada non piquée

Trois ganaderias sont déjà annoncées : Alcurrucén, Pedraza de Yeltes et Celestino Cuadri Vides

A noter dans votre agenda : Début des abonnements le 10 février 2020. Annonce des cartels le 4 avril 2020. Fêtes de la Madeleine du 22 au 26 juillet 2020


Les élevages pour Hagetmau 2020

 

Vu les qualités remarquables des élevages de l'édition 2019, la commission taurine d’Hagetmau a choisi les mêmes élevages pour 2020 à savoir : samedi 1er août   : novillada non piquée avec des erales d’Alma Serena, dimanche 2 août : novillada avec des novillos de Montealto.


Trophée Henri Fanton Temporada 2019

 

 Chaque année, en Assemblée Générale, le Club Taurin Palmas y pitos de Nîmes distingue un éleveur pour un lot de toros, ou un toro, pour un lot de novillos, ou un novillo, lidié dans le Sud-Est entre Frejus et Céret et particulièrement exemplaire en présentation et en bravoure. Ce trophée porte le nom d'Henri Fanton, figure emblématique du Club et grand aficionado a los toros, décédé en février 2000.

Pour cette temporada 2019, les adhérents ont choisi de décerner le Trophée Henri Fanton à : la Ganaderia Marques de Albasserrada pour « Jerezano », toro n°11 combattu par Francisco José Palazon le 1er juin 2019 aux arènes d'Alès, pour souligner sa remarquable présentation, pour l'émotion qu'il suscita durant le tercio de piques à 3 reprises en poussant sous le fer et en partant du centre. Ce prix fait écho au 20e anniversaire du Club Palmas y Pitos alors que nous fêtons à présent nos 35 ans.


La FSTF a tenu son 103ème Congrès à La Brede (33)

 

 Réunie dans la cité de Montesquieu les 30 novembre et 1er décembre 2019, la Fédération des Sociétés Taurines a tenu à saluer les associations taurines de Gironde et en particulier la Peña des Graves à la manœuvre pour l'organisation matérielle de la manifestation.

Le colloque du samedi a traité de « l'éthique en corrida ». Les intervenants ont été invités à évoquer l'ancrage de la corrida dans le XXI ième siècle, la corrida versus la modernité donc. Dans une première intervention, Daniel Garipuy exposait l'idéologie antispéciste qui paradoxalement fait de l'humain un objet et de l'animal un sujet singulier doué de l'humanité qu'on obère de l'autre côté. Il a souligné l'importance de promouvoir les valeurs véhiculées par la corrida qui sans éthique est dénaturée et n'est plus qu'un spectacle comme un autre. Ont suivi quatre témoignages touchant des domaines complémentaires :

- Yves Charpiat, Président de l'Association Française des Vétérinaires Taurins a montré le travail effectué depuis des décennies pour garantir l'intégrité du taureau de combat au campo, pendant le transport et dans les corrals. Il a aussi présenté la technique de contrôle de l'état des cornes et évoqué l'incidence au plan éthique de la concentration des encastes.

- André Roques, Responsable du Corps des Présidents et Alguazils de Corrida, a établi le bilan des garanties apportées par le Règlement Taurin Municipal Français et a proposé les améliorations à lui apporter.

- Évelyne Lanfranchi a présenté le statut social des professionnels français et insisté sur les droits et responsabilités en jeu. Elle a montré l'opportunité que représente le Guichet Social Unique basé à Nîmes, mais au service de toute la France taurine.

- Yves Lebas, Président de l'École Taurine du Pays d'Arles, a répondu à l'actualité en démontrant l'apport non contestable pour les jeunes de la confrontation à l'animal et des attitudes "acquises" qui visent à répondre aux exigences de respect de l'autre, de soi, des règles communes et de l'animal.

Les intervenants et le public ont convenu pour conclure qu'au XXIème siècle la corrida serait éthique ou ne serait pas. Le contenu détaillé des interventions enrichies du débat engagé avec la salle sera présenté sur le site de la FSTF au cours des semaines à venir.

Le dimanche en Assemblée Générale, la FSTF a abordé les dossiers statutaires et voté le plan d'action 2019-2020.

La FSTF s'est aussi prononcée sur l'attribution des prix annuels :  Prix El Tio Pepe 2019 est attribué au Club Taurin La Muleta de Saint Perdon (40) pour l'organisation d'une novillada concours dans les arènes de Mont de Marsan.  Par ailleurs, la FSTF a exprimé son vote en faveur du novillero Maxime Solera pour l'attribution à venir du prix Claude Popelin 2020.

Le 104ème congrès se déroulera les 28 et 29 novembre 2020 en région Sud-Est.


Le Jeudi des Artistes

 

 Expo éphémère ce jeudi 12 décembre 2019 19h30 à la Bodega Pablo Romero, Nîmes.

Cartelazo pour le dernier jeudi des Artistes de 2019 *** Objectif Toro *** Animé entre autres par le groupe Sueño de rumba …


Tentadero

 

 L’Union Taurine Nîmoise et le Cercle Taurin de Caveirac vous proposent le samedi 7 décembre à 15h00, à la ganadería Barcelo, Mas de Sire à Quissac, la tienta d’un toro de provenance Ángel Luis Peña offert par le ganadero de La Suerte. Il sera tienté par Solalito. Participation : 5€


Mercato

 

 Le matador franco espagnol Roman Collado a choisi Manuel Martinez Erice comme nouvel apoderado. Il a rompu récemment avec Nautalia Managment qui gérait jusque là sa carrière. L’accord est pour une durée indéfinie

Daniel Luque et Carlos Zúñiga ont conclu un accord d’apoderamiento. Un accord pour une durée indéfinie. Le torero de Gerena, qui vient de rompre avec Jean François et Robert Piles la semaine passée se lie avec Zúñiga le gestionnaire des arènes de Saragosse, Gijón, Colmenar Viejo ou Navaluenga.

Après avoir mené aux sommets Pablo Aguado et Emilio de Justo, le taurino français Ludovic Lelong « Luisito », va prendre en main la carriere du matador de toros Saúl Jiménez Fortes. Ce dernier a été tenu hors des ruedos à cause d’une fracture du péroné en septembre 2018, lors de la féria d’Automne à Madrid, toute la temporada passée.


C’est officiel !!!

 

 ...mardi 10 décembre 2019, à 18h00, au salon Picasso du Restaurant Wine Bar, 1 Place des Arènes à Nîmes. Une séance de dédicaces suivra la présentation officielle de l'ouvrage de Christian Le Sur «Cours de tauromachie».  Bienvenue à tous les aficionados !


Ecole Taurine du Pays d’Arles

 

 Les portes se sont enfin ouvertes

 

Du moins pour la partie taurine après deux reports climatiques successifs, celle plus festive s’étant déroulée dimanche dernier dans les annexes de la Monumental de Gimeaux.  Ils étaient tous là ou presque, Jérôme dont ce devait être la 1ere épée ayant du déclarer forfait pour cause d’une petite intervention chirurgicale….

Eva, Mathias, Wynona, Ahinoa, Enzo profitant au mieux des excellentes dispositions des añojas de la ganaderia des Frères Jalabert sous l’œil de Jean-Baptiste, même si pour le petit dernier, cette toute première expérience devant du bétail brave s’avéra un peu moins facile qu’il n’avait du se l’imaginer….

Fabien Castellani, Lou Miguelin et Axel "Antonio Plazas" ont toréé lors de la classe pratique en lidia complète, face à trois excellents erales du même fer qui leurs permit de réciter leur gamme. Le 3eme banderilla lui-même son adversaire, Tristan Espigue le faisant sur les deux autres…. Une belle après-midi taurine qui permit de voir les progrès de toute une jeune génération mais qui a quelque peu pâti des aléas des météos antérieures du coté de la participation du public….


Découvrez les élevages qui viendront à Dax

 

 La commission taurine de Dax a arrêté ses choix de toros pour les corridas de la temporada 2020. Les ganaderias Jandilla, Pedraza de Yeltes et Santiago Domecq, dont les toros ont eu un comportement exemplaire en 2019, sont confirmées, de même que José Cruz pour la novillada piquée et Sanchez y Sanchez pour la corrida de rejon.

Trois élevages, La Quinta, Domingo Hernandez et Torrestrella, reviennent à Dax après quelques années d'absence en raison de la qualité de leur saison 2019 en France et en Espagne. La nouveauté 2020 sera la présence pour la première fois à Dax de la ganaderia La Palmosilla, qui a été choisie pour ses excellents résultats lors de la temporada 2019.


Maxime Solera en Querencia

 

 Le novillero était l’invité du Club Taurin La Querencia de Saint Gilles à l’occasion de sa traditionnelle soirée « Toros y mariscos ». Après une présentation du torero à charge de Ph. Kugener, président du club, M. Solera a reçu une superbe photo de Michel Volle sur son extraordinaire estocade de Céret avant de dédicacer une multitude de photos et de partager de longs moments avec les aficionados présents…


Céret de toros : les ganaderias

 

 L’Association des Aficionados Cérétans a le plaisir de vous annoncer le retour dans les ruedos des toros de casta navarra le samedi 18 juillet, avec six toros de l'élevage Reta de casta Navarra. L'édition 2020 se clôturera le dimanche 19 juillet avec six toros d'une des plus anciennes ganaderias de la cabaña brava espagnole : Raso de Portillo.

Samedi 18 juillet à 18h - 6 toros de Reta de Casta Navarra

Dimanche 19 juillet à 18h00 - Raso de Portillo. «Doyenne» des encastes très typée avec un mélange de Santa Coloma et de Parladé. Les informations sur la novillada du dimanche 19 juillet à 11h00 vous seront communiquées ultérieurement.


 

Avec la peña Diego Puerta de Nîmes

 

 Beaucoup d’aficionados aux cotés des socios e la peña lors de la remise du trophée Valor y Arte au jeune banderillero retraité Maxime Ducasse. Très touchés et honoré par cette distinction. La plaque commémorative scellée sur les murs de la bodega Del Pilar fait toujours aussi son petit effet.

 


Nîmes 2020 ?

 

 Les grandes lignes de la temporada nîmoise 2020 ont été dévoilées par Midi Libre à condition que … Pour le quotidien régional, la temporada nîmoise comprendrait sept corridas de toros, deux de rejón, une novillada piquée et une course camarguaise.

Parmi les révélations, sont évoquées l’alternative d’El Rafi et pour fêter ses vingt ans d’alternative, un seul contre six de Sébastien Castella face à des toros de différentes ganaderias pour ses 20 ans d’alternative, ainsi qu’une corrida concours, ces trois courses pour la feria des Vendanges. Concernant celle de Pentecôte, la Feria devrait s’ouvrir par une corrida de Garcigrande avec El Juli et Sébastien Castella, mais il a été fait aussi état d’une programmation prenant davantage en compte la tendance torista, les noms de Miura, Victorino, Adolfo Martín, La Quinta et Partido de Resina étant avancés, notamment pour un desafio de ganaderias…


Concours de dessin

 

 Chers enfants, chers âmes innocentes, chers jeunes de 5 à 12 ans, ce concours est pour vous. Montrez-nous votre créativité, votre talent dans le domaine du dessin.   Muni de vos petites mains, vous nous rejoindrez le 15 decembre à notre siège social, le bar Le Latino, 4 Boulevard Amiral Courbet à Nîmes. Une après-midi dessin pour confectionner le meilleur ! Le juré élira le meilleur dessin qui aura l’honneur d’être le dessin original de la carte de membre 2020 de notre Peña.  Pour t’inscrire à cette journée ou pour toutes informations supplémentaires, tu as juste à contacter le numéro qui suit: 06.58.10.25.09


Rupture…

 

 Daniel Luque a mis un teme à la relation d'apoderamiento qui l'unissait à Robert Piles et son fils Jean François depuis la temporada 2018. Le torero de Gerena a officialisé cette rupture par communiqué de presse, faisant état à l'égard de son mentor français de "sa gratitude éternelle au terme d'une des meilleures temporadas de sa vie". Bayonne pour son seul contre six, sa faena a un toro de La Quinta à Mont de Marsan, sans oublier ses actuaccionnes de Dax ou de Vic.
Le matador de toros sevillan a précisé qu'il étudierait lors des prochains jours les diverses options qui se présenteront à lui afin de prendre une décision pour son futur.


Mettez les arènes (de Dax) au pied du sapin

 

 Et si un peu du sable des arènes s'invitait dans vos cadeaux de Noël ?  Cette année, offrez un cadeau original aux membres de votre famille ou à vos amis, qu’ils soient aficionados ou désireux de découvrir la culture taurine.  Offrez une place à 40 €* au choix entre les 7 corridas de la Temporada (5 corridas de la Feria en août et 2 corridas de Toros y Salsa en septembre)  En offrant une place de corrida, vous offrez également le casque audio (valeur de 5€) et vous faites bénéficier des commentaires d’experts (dans la limite des quotas alloués à l’opération)

Réservez dès à présent une place en tendido couvert, rang en 4e catégorie. Les places sont valables sur l’ensemble de la temporada 2020. *+1,50€ de frais de gestion. Pour tous renseignements : https://www.daxlaferia.fr/


Confiance confirmée par la Ville d'Arles

pour Ludi Arles Organisation

 

 L’équipe de Ludi Arles Organisation est honorée de la confiance que lui renouvelle la Ville d’Arles au travers d’un vote à la casi unanimité (43 pour et 2 abstentions) qui a validé le choix de notre société au terme d’une consultation transparente.
Bien gérer les arènes d’Arles en cette période difficile pour la tauromachie exige beaucoup d’efforts, de savoir-faire et énormément de passion. Comme Hervé Schiavetti, maire d’Arles, l’a rappelé avant le vote, dans cette DSP l’accent avait été mis sur la nécessité de porter un projet réaliste et de qualité, afin de garantir la continuité du service public dans de bonnes conditions, tout en incarnant les valeurs patrimoniales d’Arles et de la Camargue.
Nous nous sommes appliqués à répondre point par point à cette demande et notre maîtrise de tous les thèmes imposés par ailleurs a fait la différence. Toute l’équipe de Ludi Arles Organisation (Jean-Baptiste Jalabert directeur, sa soeur Lola présidente, Alain Lartigue et François Cordier associés) fera son possible pour justifier la confiance renouvelée par la Ville.
Nous abordons cette nouvelle période de quatre ans avec enthousiasme : Arles restera un des référents de la tauromachie en France. (Communiqué)


Avec La Muleta d’Arles

 

 Remise des trophées 2019 le vendredi 6 décembre à 19h00 à la bodega de La Muleta. Seront recompenses les novilleros Maxime Solera et Francisco Montero, le matador de toros et banderillero Morenito d’Arles et le manadier Pierre Pages.


Simon Casas Production reconduit à Nîmes

 

 Par communiqué de Presse en date du 27 novembre, la Ville de Nîmes a fait savoir que les services municipaux missionnés ont pu clairement identifier le candidat SCP (Simon Casas Production et la société KIKA) qui se détachait sur la base des critères préalablement définis, concernant la Délégation de Service Public (DSP) pour assurer le service public pour la gestion des spectacles tauromachiques dans les arènes de Nîmes à compter de la saison taurine 2020. Ce choix, argumenté par Mrs Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes et Frédéric Pastor, élu délégué à la tauromachie, sera soumis à l'approbation du Conseil Municipal le samedi 14 décembre prochain.


 

Mugron, les pâques taurines 2020

 

 Pour le 35ème anniversaire de la Peña Taurine Mugronnaise, un lot de Torrestrella a été sélectionné pour la novillada piquée du lundi 13 Avril 2020 dans les arènes de Condrette.

 


Il va sortir bientôt...pensez à vos cadeaux de Noël !

 

 En 1983, Christian Le Sur, 10ème Matador de Toros français, fonde la première école de tauromachie française : le Centre Français de Tauromachie (C.F.T.).
Afin de proposer un enseignement complet, il donne à ses élèves un cours théorique, qu'il améliorera tout au long de ces années.

Cet ouvrage est le support de cours de l'école. Décliné en 12 chapitres truffés du vocabulaire taurin espagnol, évoquant l'histoire, il détaille comment se déroulent les trois tiers d'une corrida, le rôle de chacun des acteurs et leur manière d'interagir.
Mais aussi et surtout, ce qui en fait un ouvrage de référence, c'est une explication détaillée des principes fondamentaux que sont la théorie des terrains, la vision du toro et l'analyse générale de la passe.
Enfin, il rappelle ce qui se fait ou pas en termes d'étiquette, détaille la fonction du président de course et termine par une évocation du costume de lumières.Chaque chapitre se conclut par un questionnaire, afin de vérifier la bonne compréhension des concepts évoqués. Regroupant de nombreuses informations, utiles et nécessaires, pour celui qui voudrait s’adonner à cette passion et atteindre le niveau de novillero sin caballos, ce recueil sera aussi le parfait vadémécum pour l’aficionado spectateur, curieux de parfaire ses connaissances. Il vous sera présenté début décembre. Restez connectés ...


Le prix Claude Pelletier 2019 pour Adrien Salenc

 

 Le jury du prix Claude Pelletier se réunit chaque année pour décider si, au cours de la Temporada Bayonnaise, un geste de bravoure, de panache, decourage est susceptible d’être honoré par ce prix prestigieux (institué en 1993). Pour 2019, un geste "Torero" a été retenu par le jury : Lors de la corrida du samedi 31 Août, le matador Adrien Salenc, qui venait de triompher, a invité son compagnon de cartel Sergio Flores, malheureux cejour là, à partager ses récompenses ! C’est donc le Maestro Adrien Salenc qui recevra le Prix Claude Pelletier 2019. "Eso es Torero" !  Le jury est composé de représentants du Cercle Taurin Bayonnais, de la Peña  Taurine Côte Basque, du club taurin "Betisoak", de la Peña Taurine Bayonnaise, de  la Peña Campera et de l'Association des Critiques Taurins du Sud-Ouest.


 

Christian Parejo, meilleur novillero sans picadors 2019 pour l’UCTPRicard Sud-ouest

 

 Le novillero Christian Parejo, protégé du matador de toros Tomas Cerqueira, a été désigné meilleur novillero sans picadors de la temporada 2019 dans les arènes du Sud-Ouest de la France par l'UCTPRicard.

 


Torear, les “faenas culturelles” du Cercle Taurin nîmois

 

 Le jeudi 5 Décembre à 19h00 - «Revisión del toreo» avec Domingo Delgado de La Cámara. Le toreo moderne, œuvre collective réalisée au fil du temps. Son origine, son évolution, son art et sa décadence parfois… Conférencier, écrivain et critique taurin, Domingo Delgado de La Cámara est l’auteur de nombreux ouvrages dont «Le toreo revu et corrigé» (Loubatières), ouvrage d’une grande rigueur traduit de son livre «Revisión del toreo. Fuentes, caminos y estilos en el arte de torear». 

 


Mercato taurin: le bal des toreros et des apoderados

 

 Comme chaque année avec le vent d’automne arrivent les ruptures puis les nouvelles équipes qui se forment…. Sans oublier les mouvements au sein même des cuadrillas…

Le changement le plus important est celui de Paco Ureña, qui s’est séparé de Simón Casas et Juan Diego, pour confier ses intérêts à l’impresario et ganadero José María Garzón, après que celui-ci ai quitté José Garrido et Joaquín Galdós.

Autre matador de toros à changer d’air Curro Díaz, qui rejoint Juan Ruiz Palomares, important taurino et homme de confiance d’Enrique Ponce depuis des années.  Virage aussi dans la carrière de Rafael Rubio «Rafaelillo», après la terrible cogida reçut à Pamplona par un toro de Miura, il passe avec Marcos Sánchez Mejías quittant Lionel Buisson, qui lui va s’occuper du torero sévillan Pepe Moral qui a quitté Julian Guerra  Un grand besoin de relancer sa carrière pour Manuel Jesús  Pérez Mota, qui remettra le costume de lumières en 2020 en confiant ses intérêts à Hipólito Sánchez, qui vient de se séparer du torero salmantino Javier Castaño.  Mais ce qui nous touche le plus, c’est la rupture entre Emilio de Justo Ludovic Lelong «Luisito», ce dernier quittant par la même l’équipe d’Alberto García. Le torero français qui avait aussi lancé la carrière artistique de Pablo Aguado aurait mérité plus de reconnaissance…. Asi son cosas de toros…Autre changement Alberto Lamelas qui s’allie à Antonio Tejero après sa séparation d’avec Tomás Campuzano.  Autres nouvelles, le torero aragonais Jorge Isiegas, s’associe à Pablo Saugar «Pirri», Ángel Puerta, a Francisco Lorenzo et Juan Millán au ganadero Pedro Miota.  Rupture pour Filiberto d’avec Óscar Fernández, de la rejoneadora portugaise Ana Rita d’avec Julián Alonso tandis que le novillero mexicain Alejandro Adame frère cadet des matadors Joselito et Luis David Adame confie sa carrière débutante à Mario del Olmo. 

Sans oublier Diego Ventura qui a quitté les Lozano, on parle beaucoup du multimillionnaire mexicain Alberto Bailleres pour prendre la suite et Tibo Garcia qui s’est séparé de Julien Lescarret et Jeremy Banti… Le matador franco-espagnol Roman Collado vient de se séparer de son équipe d’impresarios par Rafa Garrido, Fran Vázquez et Nacho Lloret. Curro Vázquez viendra renforcer en 2020 l’équipe formée d’Antonio et Fran Vázquez qui régissaient la carrière de Pablo Aguado depuis 4 ans. Alejandro Gardel dont la disparition de son mentor Palomo Linares avait entravé son mental et sa carrière vient de conclure un accord d’apoderamiento avec Justo Jiménez    Et le mercato ne fait que commencer… Affaires à suivre


A paraitre : La Goyesque d’Arles 2019…

 

 Qu’importe si la piste des arènes est entièrement recouverte de jaune, couleur que les aficionados savent bien rangée dans le vestiaire des superstitions des toreros. Quand sortent du long couloir sous l’amphithéâtre, et les applaudissements, Juan Bautista et Enrique Ponce, le public est heureux, même s’il redoute ces adieux depuis qu’ils ont été annoncés, il y a presque un an jour pour jour, au matin de la Goyesque 2018.

Ce soir du 7 septembre, après sa seule et unique corrida de la temporada 2019, Juan Bautista va ranger les zapatillas… Pour cette Goyesque exceptionnelle, la Fondation Van Gogh a accepté de styliser l’œuvre du maître hollandais, et l’ombre de ses réputés tournesols occupe le centre du ruedo.  Trois heures et quinze minutes plus tard, le soleil s’est couché, éteignant les tournesols. La corrida a été grandiose. Enveloppant tout un chacun dans une bulle d’amour et d’émotions.  Textes : Juan Bautista et Julie Zaoui. Photographies : Alexandre Blanco, Daniel Chicot, Laurent Deloye, Isabelle Dupin, Anthony Maurin, Christine Nuel.  Format : 24x 30 cm – 96 pages brochées, reliure dos carré cousu – Couverture avec rabats - Parution : Décembre 2019.

Nom ......................................................................................................

Prénom...................................................................................................

Adresse .................................................................................................

Code postal.............................................................................................

Ville.........................................................................................................

Pays........................................................................................................

Email.......................................................................................................

Téléphone..................................................

Commande ......................... exemplaire(s) de La Goyesque d’Arles 2019 au prix unitaire de 25 €

Soit un total de ...................... x 25 € + frais de port : 7 € 50 = ................................. €

Paiement par chèque à l’ordre de OH LA LA encaissable à l’expédition. Bon (ou sa photocopie) à adresser accompagné du règlement à : OH LA LA 22 rue Notre Dame 30000 Nîmes. (Communiqué)


Le Conseil d’Etat prive la PPL Cazebonne de tout fondement….

 

 En rejetant la demande d’interdiction des écoles taurines formulée par le CRAC Europe, le Conseil d’État, par sa décision du 18 novembre motivée notamment par la Convention Internationale relative aux droits de l’enfant et par la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales, a privé de tout fondement la PPL annoncée cet été par madame Bergé et présentée le 17 octobre par madame Cazebonne.

En effet, ainsi que la Cour Administrative d’Appel de Marseille l’avait préalablement jugé le 18 mars 2019, en cinq années de procédure le CRAC Europe n’a pu établir, « en l’absence notamment de la production d’une étude scientifique détaillée et complète, que l’enseignement dispensé... qui vise à perpétuer une pratique traditionnelle faisant l’objet d’une dérogation légale, serait contraire à l’intérêt supérieur de ces enfants... ou de nature à exercer sur leur santé ou leur moralité une influence nocive ».  En confirmant que la tauromachie ne produit aucun traumatisme chez les mineurs, ce qu’une étude menée en novembre 2018 par l’ONCT à la demande de l’UVTF démontre par ailleurs, et en soulignant l’absence de toute étude prouvant le contraire, le Conseil d’État place désormais le groupe LREM de l’Assemblée Nationale face à ses responsabilités.

Lors d’une réunion tenue à l’Assemblée Nationale le jour du trentième anniversaire de la Convention internationale relative aux droits de l'enfant, l’UVTF et l’ONCT, accompagnés de député(e)s LREM défavorables à la PPL, ont donc demandé à monsieur Gilles Le Gendre, président du groupe, de leur donner acte du droit des mineurs à exercer pleinement leur liberté culturelle.

Forts du respect réitéré de monsieur le Président de la République à l’égard des patrimoines et de la diversité culturelle, ainsi que du soutien du Gouvernement, l’UVTF et l’ONCT ont également proposé à Gilles Le Gendre d’associer le groupe LREM à la demande d’étude statistique comparative qu’ils ont prié monsieur le Secrétaire d’État à la protection de l’enfance de diligenter, afin de conforter la décision du Conseil d’État au travers d’une analyse scientifique irréfutable et de clore définitivement une polémique ayant pour objet de stigmatiser la culture taurine en instrumentalisant les mineurs, mais aussi de porter atteinte de manière insidieuse à de nombreux autres secteurs d’activité, filières économiques et traditions cultuelles, aux instances représentatives desquels ils communiquent le texte de la PPL accompagné d'une note sur ses conséquences réelles si celle-ci était votée.

 

L’UVTF et l’ONCT ont rappelé par ailleurs à Gilles Le Gendre qu’ils avaient demandé que cette étude soit menée dès 2008, que le gouvernement y était disposé, mais que toutes les ONG animalistes - dont celles qui inspirent la PPL et celle dont le Conseil d’État vient de rejeter la demande - s’y étaient opposées, sachant pertinemment que celle-ci aurait conclu à l’absence de tout traumatisme.

Confiants dans la volonté du groupe LREM de ne pas s’engager dans une démarche arbitraire qui serait sanctionnée lors du contrôle de constitutionnalité et à laquelle les trois grandes régions de tradition taurine sont opposées - Occitanie a rejeté à 80% une demande similaire lors de sa cession plénière du 16 novembre - l’UVTF et l’ONCT restent vigilants face à toute tentative de porter atteinte à la liberté culturelle des territoires et des aficionados, dont le droit non négociable de perpétuer et transmettre un patrimoine issu de l’héritage méditerranéen est garanti par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, la Déclaration des Droits de l’Enfant, le Traité de Rome, la Constitution française, le Conseil Constitutionnel, la législation civile et pénale ainsi que la jurisprudence désormais définitive du Conseil d’État.

Pour sa part, Gilles Le Gendre, dont l'UVTF et l'ONCT tiennent à saluer la volonté d'écoute, a confirmé que la PPL Cazebonne n'était toujours pas déposée et que si c'était le cas le groupe LREM débattrait en toute transparence de sa pertinence et des suites à lui donner, sachant qu'en matière de protection des mineurs plusieurs dossiers prioritaires sont déjà à l'étude. Il a en outre précisé que sur les plus de 500 PPL déposées chaque année, à peine une dizaine est inscrite au calendrier de l'Assemblée Nationale afin d'être soumise au vote de l'ensemble des députés Paris, 21 novembre 2019.

 

La délégation était composée de Jean-René Etchegaray, maire de Bayonne et président de l'UVTF, du bâtonnier Michel Dufranc, maire de La Brède et secrétaire général de l'UVTF, Yves Ugalde, adjoint à la culture de Bayonne et président délégué de l'UVTF, du docteur Joël Pon, psychiatre, vice président de l'ONCT, et d'André Viard, président de l'ONCT. (Communiqué)


 

Noel au Mas du Sire

 

A Quissac, à la ganaderia Barcelo le dimanche 8 décembre. Journée de Noël placée sous le signe du cheval et du toro. Nombreuses activités en perspective pour un tout petit prix. Une journée inoubliable pour les petits comme les grands

 


Le Palmares 2019 des Clubs Taurins Ricard du Sud-Ouest

 

 La commission Corrida Sud-ouest de l’Union des Clubs Taurins Paul Ricard s’est réunie et a décerné les prix suivants :

Meilleur lot de toros : 1er Prix : Pedraza de Yeltes (Vic Fezensac) Accessit : Santiago Domecq (Dax)
Meilleur lot de novillos : 1er Prix : Blohorn (Soustons) Accessit : La Quinta (Roquefort)

Meilleur lot de novillos non piqués : 1er Prix : Alma Serena (Mugron / Hagetmau / Rion des Landes) Accessit : Pagès-Mailhan (Vic Fezensac) / La Quinta (Dax)

Meilleur torero : 1er Prix : Daniel Luque

Meilleur novillero : 1er Prix : El Rafi

Meilleur novillero sans picador : 1er Prix : Christian Parejo Accessit : Solalito

- Saluer le geste d'Adrien Salenc envers Sergio Flores à Bayonne
- Une pensée à la famille Bats (Ganaderia Alma Serena)


 

Vic Fezensac

 

 La commission taurine du club taurin vicois confirme le choix des ganaderías retenues pour la corrida concours du dimanche 31 mai 2020 à savoir : Partido de Resina, Valverde, Peñajara, Rehuelga, Flor de Jara et Los Maños

 


" Toro Pasión offrira l’accès à la novillada avec picadors   de la feria 2020 aux mineurs "

 

Avec l’arrivée de Toro Pasión à la tête des arènes Emile Bilhau en 2014, Saint-Gilles est devenue l’une des premières arènes à créer un tarif préférentiel pour les jeunes. En effet Julien Miletto et Pierre Henry Callet s’étaient tout de suite rendus compte de l’importance de la transmission de la tauromachie aux générations futures et avaient alors, en partenariat avec l’association de la jeunesse Saint-Gilloise, mis en place, « l’abono jeune » proposant aux jeunes de moins de 25 ans un pass pour les deux spectacles de la feria à un tarif préférentiel, pass qui connaît toujours aujourd’hui un franc succès.

Cependant, afin d’accentuer plus encore cette transmission de nos cultures aux aficionados de demain, et considérant que le projet éventuel de loi interdisant l’accès aux arènes pour une corrida aux mineurs de moins de 16 ans est une grave atteinte à la liberté, Julien Miletto et Pierre Henry Callet ont décidé d’aller plus loin et ainsi d’offrir l’accès aux arènes aux mineurs pour la novillada du samedi 22 Août 2020 à l’occasion de la feria de la pêche et de l’abricot. Les modalités d’accès aux arènes seront communiquées dès l’annonce de programmation de la féria. (Communiqué)


Symposium 2019 du Corps des Présidents et Accesseurs des Corridas

 

 Le CPAC s'est réuni le 26 octobre 2019 à Nailloux pour y tenir son 7ème symposium national. Cette manifestation annuelle a rassemblé une quarantaine de participants venus de toute la France taurine, et ce malgré la vive concurrence d’une demi-finale de la coupe du monde de rugby.

1– Bilan de la temporada 2019

Du mois de mars au mois d’octobre s'est déroulée une centaine de courses (hors portugaises) également réparties entre l’une et l’autre région et intéressant 43 villes taurines. La présentation des principales données met en évidence :  - une relative stabilité du nombre de spectacles, 60 corridas, 33 novilladas,  - la part prépondérante des arènes de 1ère catégorie qui organisent la moitié des courses,  - la plus grande facilité à obtenir des trophées dans les arènes de 1ère catégorie notamment du Sud-Est, 

- une situation antinomique aux plazas ibériques où l’attribution des trophées est plus stricte dans les arènes de 1ère catégorie et plus débonnaire dans les ruedos de 3ème catégorie.  Enfin, le CPAC se félicite de la présence de ses membres dans les diverses présidences de cette temporada : ils ont, en effet, assuré la direction de 45 courses. Ce chiffre traduit une évolution largement positive par rapport à l’année précédente. On peut affirmer que peu à peu s’imposent l’image de sérieux et l’attachement à l’éthique taurine qui caractérisent les socios du CPAC.

2– Bien connaître le tiers de piques

Ce débat a vu intervenir : – Aurélia Bonijol, en qualité de représentante de la cuadra Bonijol, mais également au titre d’alguazil – L’éleveur Jean-Luc Coutrier, assisté de Julien Aubert, conseillé en génétique – Gabin Rehabi, picador – Jean-François Coste, représentant l'ADAC, organisateur.  Dans un premier temps, André Roques, responsable du CPAC, effectua un exposé précis des divers aspects du tierco de piques, comment les canons de la tauromachie exigent qu’il se déroule, et la réalité telle que la décrivent deux études réalisées par des vétérinaires espagnols. La discussion très nourrie entre les quatre invités et l’assistance a été riche de remarques et de propositions destinées à rendre plus passionnant encore ce tiers. Jean-Luc Couturier et Julien Aubert considèrent le comportement face au cheval comme le critère essentiel de sélection, pour eux l’ascendant est clairement donné à la recherche de bravoure. Aurélia Bonijol souligne combien le poids et la morphologie du cheval doivent être adaptés au taureau affronté. Gabin Rehabi donne des précisions sur sa technique : « Ce sont la main gauche et la jambe gauche qui piquent ». Jean-François Coste confirme, quant à lui, l’attachement de l’ADAC aux encastes minoritaires et à l’importance que tiennent les piques aux yeux des organisateurs cérétans. Tous, assistance et invités, estiment qu’une meilleure identification des acteurs de la suerte de varas serait souhaitable : mention des noms du picador et du cheval.


Présentation des cartels 2020

 

 Ceux de Boujon seront dévoilés par le staff d’Aficion Torista Boujan le vendredi 31 janvier à19h00 sous le chapiteau (chauffé) des arènes


Toros de France

 

 Samedi 16 novembre, l'Association des Eleveurs Français de Taureaux de Combat (Toros de France) se retrouvait à la ganadéria Pages-Mailhan, aux Jasses de Bouchaud à Arles, pour une journée d'amitié et de convivialité avec ses partenaires. A cette occasion, les matadors de toros Andy Younes et Tibo Garcia participaient à une tienta en matinée


Oleeeee !!!!!

 

Le Conseil d'État vient de rejeter la demande du CRAC et des animalistes qui consistait à obtenir l'interdiction aux mineurs d'accéder aux écoles taurines. Ainsi les tribunaux administratifs avaient eut raison de ne pas suivre les liberticides n'ayant jamais pu apporter de preuves sur la nocivité psychologique de l'enseignement de la tauromachie à des mineurs. Cela devrait faire réfléchir les députées Aurore Bergé et Samantha Cazebonne... Felicitations aux avocats de l'Union des villes taurines françaises (UVTF), épaulés par l'Observatoire national des cultures taurines (ONCT) et André Viard son président !


Gamarde

 

 La Pena Gamardaise a le plaisir de vous annoncer que la 6ème édition de sa corrida annuelle aura lieu le Dimanche 29 Mars, dans les arènes couvertes et fermées de la commune. Comme vous pouvez le penser, toute notre petite équipe s'active à composer une affiche digne des précédentes éditions !  La primeur de l'info sera, bien sûr, donnée aux socios au cours de la réunion amicale que nous organisons traditionnellement à cet effet, à une date que nous ne manquerons pas de vous communiquer. Mais, dès à présent, cochez le 29 Mars sur vos agendas !


 

La carte cadeau de la Paluna est là !

 

Réservez la par message par Instagram ou Facebook ou par téléphone et recevez la par mail. Votre cadeau pour Noël à 15€, et pour faire plaisir à coup sûr ! Commandez des aujourd'hui votre cadeau de Noël original, unique. Un cadeau passion !

 


Remises de prix

 

 Le Cercle Taurin Montalbanais et la Peña Taurine de Cahors organisent leur traditionnelle soirée « Remise des Trophées » aux élèves des Ecoles Taurines, le samedi 7 décembre 2019. Avec la participation de  a Fédération Française de la Course Camarguaise, la Fédération Française de la Course Landaise, le Centre de Tauromachie de Nîmes/Catalogne et l’Ecole Taurine « Adour Aficion », avec le soutien de l’Union des Clubs Taurins Paul Ricard.

Au programme : A partir de 19h00 : Accueil des participants - Remise des trophées - Apéritif - Repas de l’aficion et du soutien aux Ecoles Taurines. Participation de 29 € par personne (Attention places limitées). Rendez-vous au Restaurant du Golf de l’Estang, 849 route de l’Aveyron, 82000 Montauban. Pour permettre la meilleure organisation, inscrivez-vous au plus tôt et au plus tard le 4 décembre 2019.  Les inscriptions sont reçues par Paul MACIP au 06.81.31.22.79 ou par courriel à Impac-poupel@hotmail.fr (Communiqué)


Mont de Marsan : Juan Bautista était l’invité

 du cercle taurin montois

 

 Le cercle taurin montois recevait vendredi soir dans son local qui affichait archi-complet, le maestro Juan Bautista. Près de deux heures de conférence bien menées par Hervé Touya mais qui n’auront pas permises de retracer en détails toute la carrière de l’arlésien tant il y a des choses à dire. La simplicité du maestro et la clarté de ses paroles sans tabou auront sans aucun doute séduit l’assistance.

20 ans d’alternative avec des triomphes dans tous les coins du monde. La carrière du torero a débuté en Arles le 11 septembre 1999 et s’est terminée le 7 septembre 2019 avec la grâce du toro de Vegahermosa nommé « Ingenioso » N°19 dans les mêmes arènes. Il expliqua qu’il préférait partir de lui-même avant qu’on lui dise de partir. Cette journée restera à jamais dans sa mémoire, des souvenirs dans les moindres détails, comme le fait d’avoir longtemps hésité à mettre ce toro en dernière position.  Il fut bien sûr question de sa grande faena montoise en 2018 où il coupa les deux oreilles et la queue de « Palomito » toro de La Quinta. La tarde de Dax en 2006 sous un orage apocalyptique fut aussi un grand souvenir où il triompha. Il assura que pour un retraité, il travaille encore plus que pendant sa carrière de torero.

Après Jean Baptiste torero, il fallait parler de Jean Baptiste ganadero, lui qui est né au milieu du campo. Il continue le travail de son père et a acheté, il y a peu, des vaches et étalons de La Quinta, pour son nouveau fer « La Golosina » en hommage au toro gracié à Istres en 2013 qui est un des étalons de sa nouvelle ganaderia.

Il y aussi Jean Baptiste apoderado. Il est, depuis peu, celui qui accompagne le jeune Marco Pérez, la plus talentueuse promesse de l’école taurine de Salamanque, âgé d’à peine 12 ans. Il a pour but de le préparer et de diriger sa future carrière professionnelle.

Mais le gros travail qui attend Juan Bautista est celui d’empresario. Après Arles, il espère faire bouger les choses à Nîmes et bien sûr à Mont de Marsan où il a un contrat d’un an. Il pense qu’on ne peut pas diriger une arène depuis Madrid mais en étant proche des aficionados locaux en travaillant avec les peñas locales et en étant à l’écoute des personnes qui viennent aux arènes. Il connaît ce petit monde, souvent fait d’arrangements mais a beaucoup écouté son père parler quand il était jeune. Malgré son arrêt, il garde d’excellentes relations avec ses compañeros et ganaderos. Les aficionados lui souhaitent autant de réussite que sa brillante carrière en piste. (Vuelta à los toros pour Toreria)


Remise du prix El Tio Pepe 2018 à Brigitte Dubois

 

 Samedi 9 novembre dernier, c'est dans le cadre du Café-Toro, au siège de la Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard, que le Président de la Fédération des Sociétés Taurines de France, Dominique Valmary, a remis le Prix El Tio Pepe 2018 à Brigitte Dubois, Directrice de Centre de Tauromachie de Nîmes-Catalogne, en présence des élèves de l'école. Ce prix vient récompenser son abnégation pour les élèves et la Tauromachie contre vents et marrées. Cette sympathique journée s'est terminée pour les jeunes élèves avec un entrainement en public devant 2 vaches offertes par la FSTF et la Coordination aux arènes du Clapas sous un beau soleil.

 


Avec Javier Cortes

 

 Le matador de toros Javier Cortés a donné une conférence de presse ce lundi midi afin de parler de l’évolution de sa très grave blessure à l’œil, le 15 septembre dernier.

Je suis plus vivant que jamais comme torero. ” a t il déclaré. “Je n’oublierai jamais ce toro du Marquis d’Albaserrada “Golfo”.  À l’infirmerie, j’ai pensé au pire, que le torero pouvait mourir, ce qui est pire que la mort. Je pensais que tout allait s’arrêter là, qu’une nouvelle vie commençait, que mon œil ne pourrait pas se reconstruire. Une nuit, j’ai commencé à changer mon monde, je ne savais toujours pas ce qui allait se passer.

Malgré qu'il ne voit pas à travers l’œil droit, Javier Cortés souhaite toréer en 2020 et se fera opérer à la fin de la temporada dans l'espoir de récupérer une partie de la vision.


Prix Hemingway 2020 - Appel à Textes

 

 Les Avocats du Diable ont le plaisir de vous annoncer que la seizième édition du Prix Hemingway est lancée. La date limite de réception des nouvelles est fixée au 31 janvier 2020. L’auteur(e) de la nouvelle lauréate recevra la somme de quatre mille euros (4000) et un callejón aux arènes de Nîmes pour la temporada suivant l’année de remise du Prix, offerts par Simon Casas Production, partenaire du Prix Hemingway.

Votre nouvelle doit être envoyée (au format Word exclusivement) par mail
à prixhemingway@lesavocatsdudiable.com

Elle doit être accompagnée des documents suivants :

– biographie – bibliographie – coordonnées : adresse, mail, numéro de téléphone – photo de l’auteur(e) au format jpeg

Le texte présenté doit être impérativement inédit, et ne concourir à aucun autre prix littéraire. Il ne doit pas excéder 22 500 signes, espaces compris.

Créé en 2004 par Les Avocats du Diable sur une idée de Marion Mazauric et Simon Casas, le Prix Hemingway récompense chaque année une nouvelle inédite sur le thème de la tauromachie, son univers ou sa culture, d’un écrivain français ou étranger ayant déjà publié (quel que soit le support : édition classique, numérique, blog, journalisme…). Il n’est pas demandé aux auteurs d’être pour ou contre la tauromachie, mais de faire œuvre de littérature à partir de cet univers, pris au sens le plus large (corrida, tauromachie équestre, landaise, culte de Mithra, course camarguaise…).
Les nouvelles participant au PH sont lues par le jury et le comité de sélection en français, espagnol ou anglais.

À charge pour l’auteur écrivant dans une autre langue de faire traduire et présenter sa nouvelle dans l’une de ces trois langues.

La sélection des nouvelles finalistes est effectuée sous anonymat par les membres du jury assistés de lecteurs et traducteurs, aficionados ou pas.

Un recueil composé de la nouvelle lauréate et des meilleures nouvelles est publié chaque année par les éditions Au diable vauvert, partenaires des Avocats du Diable et du Prix Hemingway.

Comme chaque année depuis seize ans, le jury 2020 sera présidé par Laure Adler. Les membres du jury se réuniront pour délibérer et désigner la nouvelle lauréate à l'occasion de la Feria de Pentecôte 2020 à Nîmes.


Saint Sever : brillante conférence vendredi pour les 40ans

  de la peña jeune aficion

 

Vendredi soir, le cloître des Jacobins de Saint Sever affichait complet pour une conférence retraçant l’évolution de la tauromachie depuis les débuts de la création de la peña jeune aficion : « La tauromachie, il y a 40 ans, aujourd’hui et demain … ». Une soirée animée par François Capdeville et Jean Gilbert.

Pour tenter d’analyser ce thème, il fallait des orateurs de haut niveau. Un cartel réunissant des personnalités de diverses professions. Chaque intervenant a eu environ huit minutes pour évoquer l’évolution de la tauromachie depuis 40ans.

Dans l’ordre d’intervention Araceli Guillaume Alonso professeur émérite à la Sorbonne, Yves Harté directeur éditorial de Sud Ouest, Francis Wolff philosophe, Alberto Garcia jeune apoderado et empresario, Carlos Abella écrivain espagnol, Victor Mendes torero, Jean Louis Haurat revistero correspondant français pour Aplausos, et le journaliste Zocato qui comme à son habitude captiva l’assistance avec ses histoires pour un final en apothéose.Puis chaque intervenant a tenté de se projeter sur l’avenir. Malgré la période délicate dans laquelle nous vivons, et face aux attaques, la tauromachie se porte bien dans la fréquentation et l’économie générale. 

Samedi soir au cinéma Media 7 et devant une belle assistance avec la présence de nombreux jeunes aficionados, le film du réalisateur mexicain Jesus Muñoz avec Francis Wolff comme protagoniste du film a été projeté pour la première fois en France, « un philosophe dans l’arène. » Un film original et captivant, d’une heure quarante, s’adressant à tous les publics.
A l’issue de la projection un échange pertinent entre le réalisateur et Francis Wolff et le public a permis de mieux comprendre les facettes du film.

Des soirées de grandes qualités pour ce quarantième anniversaire. Espérons que la météo soit plus clémente afin de conclure cette fête (Vuelta à los toros pour Toreria)


Avec l’ACTF…

 

 Les chroniqueurs taurins de cette association, coté Sud-Ouest ont annoncé leur palmarès pour la temporada 2019
-meilleur lot de toros: Santiago Domecq (Dax)
-meilleur matador: Daniel Luque
-meilleur lot de novillos en piquée: Blohorn (Soustons)
-meilleur novillero en piquée: non attribué
-meilleur lot de novillos en non piquée: Alma Serena (Hagetmau)
-meilleur novillero en non piquée: non attribué
-coup de cœur pour le novillero sans picador Jean Baptiste Lucq


Un moment de partage avec l’A.T. Beaucaire

 

Ils sont plus d’une cinquante à se relayer pendant cinq jours à la bodega… Ils sont plus d’une vingtaine de partenaires sans lesquels non plus, ne pourrait se monter la novillada des fêtes de Beaucaire…. Pour les remercier, l’Aficion Taurine Beaucairoise les avait conviés aux arènes Paul Laurent pour un tentadero de deux vaches d’Alain Tardieu et la lidia d’un novillo de Tardieu Frères par José Antonio Valencia….

Maxime Solera, à charge de la tienta, remercia le club pour cette opportunité et surtout celle qui lui permit de faire le paseillo et de triompher au mois de juillet…. Sortirent de second, Fabien Castellani de l’Ecole Taurine du Pays d’Arles et trois jeunes pousses du Centre de Tauromachie de Nîmes, Albin Fillol, Baptiste Chatelier et Alexandre Poch…

Pour J.A. Valencia… « C’est super ce geste qu’ils ont fait pour moi, offrir un novillo ce n’est pas rien et je tiens à les remercier… » La suite hélas sera moins heureuse pour le jeune vénézuélien protégé de Didier Cabanis… Au 3eme capotazo le Tardieu s’est brisé les reins rendant toute lidia impossible… Après avoir officié lors de la tienta, Gabin et la cavalerie de Philippe Heyral durent ranger prématurément piques et peto…

Toujours aussi souriant et disponible, Manolo Vanegas était venu soutenir son jeune compatriote, conseillé aussi par Alberto Lamelas quelques jours après l’annonce de sa rupture avec Tomas Campuzano. «Je tiens à le remercié pour tout ce qu’il m’a apporté pendant ces deux années, mais je crois qu’il faut savoir s’impulser des changements de temps en temps pour évoluer… ça a été une décision murement réfléchie et prise ensemble et qui ne changera rien à nos relations et au respect que j’ai pour ce maestro »

 

 

Alberto Lamelas qui avait reçu la veille le trophée du triomphateur de la Feria d’Ales 2019 aux cotés de Manolo Vanegas, de José Antonio Valencia, de Solal Calmet « Solalito »….

 

 

 


Tibo Garcia communique

 

D’un commun accord, Le matador de toros Tibo Garcia et ses deux apoderados Julien Lescarret et Jeremy Banti annoncent qu’ils mettent un terme à leur collaboration professionnelle, nommée l’union  « Mediterratlantique ».
Durant cette année 2019, le matador de toros nîmois aura notamment toréé a Madrid et pris son alternative des mains de Sébastien Castella le 25 août à Saint Gilles (Gard). C’est sur cette expérience positive que chacun aura décidé de s’orienter sur des nouveaux projets et nous leur souhaitons bonne chance.