Retrouvez toutes les infos sur les clubs taurins sur la page Clubs... 

Découvrir les ganaderias Yonnet, La Paluna, Valverde, El Campo, Malaga, Barcelo, La Veronique, La Pampa, Sainte Marthe, Turquay, Fano... sur cette page

Retrouvez toutes les infos sur les voyages taurins sur la page Voyages... 

Retrouvez toutes nos reseñas en page Reseñas....


 

La Feria de La Crau est là !

 

 La "Unica" vous donne rendez-vous du vendredi 1er octobre au dimanche 3 octobre pour la Feria de la Crau 2021.

Vendredi 1er octobre à 19h00 : Spectacle de Recortadores.

 Samedi 2 octobre à 1100: Encuentro taurino. 

 Samedi 2 octobre à 16h30: Corrida de competencia française. Toros de Jalabert, Tardieu frères, Pages-Mailhan, Alain Tardieu, Gallon et Turquay pour Gomez del Pilar, Andy Younes et Jesús Enrique Colombo. 

 Dimanche 3 octobre à 11h00: Corrida des héritiers de Yonnet pour Octavio Chacon, Alberto Lamelas et Miguel Angel Pacheco.


 

Tienta de machos chez Malabat

 

 La sélection des futurs semental de la ganadería est toujours un moment important. L’avenir et la réussite de l’élevage dépend du choix des reproducteurs.

Nous vous donnons rendez-vous le Dimanche 31 Octobre pour une tienta de machos.Pour l’occasion, quatre toros seront tienter dans les arènes de l’Estrigon à Brocas.

 

Par la suite vous serez accueilli à Malabat pour un apéritif repas. Réservation par téléphone au 0777319119 avant le lundi 25 Octobre !


 

Fiesta Campera de samedi 2 octobre.

 Grace à la gentillesse de la Ganaderia Los Espejos, nous allons recevoir le Maestro Octavio Chacón qui tientera une becerra et un novillo à 10h30 au Mas Carlot à Manduel. Nous avons monté cette manifestation taurine afin que chacun puisse rejoindre, s'il le souhaite, Saint Martin de Crau dans l'après-midi pour la Feria de la Crau. Inscription préalable obligatoire. Pas d’inscription le jour même. Pass sanitaire obligatoire à présenter à l’entrée.


 

Décès d’un ganadero

 

 Tué par l’un de ses toros alors qu’il leur donnait à manger… Agé de 68 ans, Guillermo Centelles est mort des suites de cette cornada dans sa finca, Corral de L’Esquerrer à Catí (Castellón), malgré l’intervention rapide des secours. C’est son fils, Sergio, qui se trouve actuellement à la tête de la ganaderia…


Communiqué de presse

 

 -L’Union des Clubs Taurins de France – UCTF – réunira les responsables des associations adhérentes du Sud-Est (Occitanie – Provence & Camargue) le vendredi 8 octobre 2021 en soirée au restaurant La Bergerie à Mejanes.  A cette occasion, dans une ambiance conviviale, les administrateurs et le président échangeront avec les responsables associatifs, avant de retrouver en janvier prochain, lors de leur assemblée annuelle, les 220 associations du Sud-Est et du Sud-Ouest réunies.


 

Report

 

 Aux vues des conditions météorologiques annoncées pour dimanche, nous sommes contraints de reporter notre Fiesta Campera à une date ultérieure. Nous vous la communiquerons dès que possible.

Club Taurin Alésien La Banderilla Amar Alais y Los Toros - 1909  (Communiqué)


 

Bayonne

 

C’est avec joie que les enfants vont pouvoir retrouver leur cher ruedo de la Plaza de Toros de Bayonne à partir donc du lundi 4 octobre 17h30. Et ce tous les lundis. Suivront les sorties et animations… On va se régaler !!

 


 

Béziers, la Feria

 

 Le DVD de la Feria 2021 réalisé par Maurice Daussant est disponible. Tarif : 10€ + 3€ de frais d'envois. Bénéfices reversés à l'Ecole taurine Béziers Méditerranée

 

Infos & commande : Maurice Daussant 06 78 67 81 27 - maurice.daussant@free.fr


 

Le cartel de Bouillargues.

 

 Nino Julian (CFT Nîmes), Fabien Castellani (E.T. du Pays d’Arles) et Lenny Martin (E.T. de Beziers)  sont au cartel de la 9ème édition de la novillada sin caballos de Bouillargues qui aura lieu le samedi 9 octobre 2021. Coté novillos, ils proviendront des ganaderias de Concha y Sierra, Héritiers de François André, Gallon Frères, Alain et Frédérique Tardieu, Taurelle et El Campo. 


 

Fiesta Campera

 

Le samedi 9 octobre à 10h00 visite de la ganaderia, à 11h30 tienta d’une becerra par Jean Larroquette « Juanito », lidia complète d’un novillo par Sergio Rodriguez et d’un toro du fer de Camino de Santiago par Juan del Alamo. Apero, repas et assemblée générale de l’association Mexico Azteca y Toros chez Jean Louis Darré le Cantaou à Bars.


 

Fiesta Campera

 

Le samedi 23 octobre à 15h00 à la ganaderia Dussau, tentadero de deux becerras de Los Maños et de deux becerros de La Pasion par Robert Piles qui fetera ses 50 ans d’alternative et Richard Milian qui commémorera les 40 ans de la sienne. Reservation sur www.ganaderia-dussau.com


Aire/Adour : Dorian Canton et Gomez del Pilar sortent en triomphe

 

 Suite à l’annulation des fêtes d’Aire sur l’Adour de juin, la Junta des peñas aturines avait décidé de reporter la corrida prévue au mois de septembre. Les toros cinqueénos de Valdefresno bien présentés dans le type de l’encaste ont montré un certain intérêt avec un comportement fidèle à leur encaste Atanasio et Lisardo Sanchez. Mansitos, distraits, réservés, pas facile à lidier mais montrant de la mobilité par la suite. Ils ont cependant manqué parfois un poil de force avec une piste un peu glissante et furent économisé sous le fer pour une monopique générale. Supérieur le troisième. Salut du mayoral à l’issue de la course.

-Morenito de Aranda (violette et or) Ovation et ovation après avis

-Gomez del Pilar (vert et or) Oreille et oreille

-Dorian Canton (grenat et or) Deux oreilles et silence

 

Reseña y fotos : Par Ici


Communiqué des Arènes du Palio

 

La Direction des Arènes du Palio vous informe que la billetterie pour la journée taurine du 17 Octobre à Istres est ouverte

 Billetterie :Arènes le Palio : Sur place et au 04.13.29.56.38 Office du Tourisme : Sur place et au 04.42.81.76.00 Sir le site de la ville d'Istres  : www.istres.fr/feria 


Nîmes : Feria des Vendanges 2021

 

Antonio Ferrera gracie un toro de R. Margé

 

 Baptisé "Gambus" N°162, il regagnera de Domaine des Monteilles après que l’extremeño lui ait pardonné la vie. C’était un toro important, plus de vuelta que d’indulto, Antonio Ferrera invitera Robert Margé a partager sa vuelta.  Et à part ça ce fut à peu prêt tout à mettre sur le compte du torero qui sut mettre en valeur tous ses toros au premier tiers, plaçant ses piqueros devant la présidence et les toros à bonne distances. Tous y sont allés avec entrain et force, seul le 4eme y mit vraiment les reins y compris le sobrero de Domingo Hernandez.

six toros de Robert Margé et un sobrero de Domingo Hernandez (6eme bis) de cinq ans et plus, sérieux de présentation, affichant un fond de bravoure à la pique, mais hormis le 3eme, ils s’avérèrent compliqué à divers degrés au dernier tiers, n’offrant que très peu d’options.

 

-Antonio Ferrera (vert émeraude et or) Silence, silence, deux oreilles et indulto, silence, silence et silence.

 

Reseña y fotos : Par Ici

Oreille pour Roca Rey et El Rafi.

 

 La corrida de Victoriano del Rio, de peu d'options, excepté le 1er, et un vent très gênant a partir du 4eme ont plombé une course dont on attendait beaucoup mieux.  J. Galdos aurait pu lui aussi couper un trophée à son toro de confirmation, "candidato" N33, s'il avait mieux tué. Roca Rey et El Rafi sont allés chercher leur oreille dans les terrains réduits de fin de faena.

 A. Roca Rey (blanc et or) salut après avis et oreille après avis

 Joaquin Galdos (blanc et or gris) salut et silence

 El Rafi (vert fougère et or) salut et oreille après avis.

 Toros de Victoriano del Rio bien présentés, en pointe, de plus de tamano le second, manquant a peu près de tout, sauf le 1er qui permit la seule faena bien lissée de la matinée.

 

Reseña y fotos : Par Ici

La Porte des Consuls pour Juan Leal

 

 Ce mano a mano entre Daniel Luque et Juan Leal s’est soldé par un bilan comptable largement en faveur de l’arlésien, mais un bilan qui aura été en grande partie faussée par un public, et c’est lui qui paye, qui n’avait pratiquement d’yeux que pour lui. Le  résultat artistique remet le torero de Gerena sur une bien meilleure échelle de valeur. Toréant sur des partitions bien plus techniques et avec le sorteo le moins favorable, il trouva face à lui un torero au courage incommensurable, mettant les tendidos en ébullition par sa tauromachie bouillonnante. Dommage que ses allures ne soient pas toujours du même accabit, cela lui permettrait de faire plus d’unanimité autour de lui.

 

Mano a mano avec six toros de Domingo Hernández* très bien présentés, abantos ne se faisant pas prier face à la cavalerie, la plupart s’y employant, les 1er et 4eme faisant chuter la cavalerie. Au dernier tiers le meilleur fut le second  "Cartagines" N°103 aux charges vibrantes, honoré d’une vuelta posthume. Les autres donnant un jeu plus varié, les 3eme et 5eme plus exigeant, le dernier, vif et surtout tobillero

 -Daniel Luque (rouge et noir) Salut au tiers, salut du callejon et oreille

 -Steeven Groux "Juan Leal" (vert et or) Deux oreilles, silence après avis et oreille

 Sobresaliente : Jeremy Banti. Salut de Marco Leal au 6eme. Pst DJ Valade. Un tiers d’arenes, ciel d’été se couvrant peu à peu…

 

Reseña y fotos : par Ici

Porte des Consuls pour L. Hernandez et L. Vicens

 

 Triomphe complet pour Leonardo Hernández et Léa Vicens avec trois oreilles chacun au terme d’une corrida de rejon qui n’avait pas, à l’instar de celle d’Arles de la semaine dernière, attiré grand monde sur les gradins…..  A l’issue du paseo, un hommage a été rendu en piste à la rejoneadora Marie Sara qui fêtait ce samedi matin le 30eme anniversaire de sa prise d’alternative dans ces mêmes arènes

 

Toros de Fermín Bohorquez, donnant dans l’ensemble un bon jeu.

-Leonardo Hernandez (2eme et 4eme toro) : oreille et deux oreilles.

-Francisco Palha (1er et 5eme toro) silence et silence.

-Léa Vicens (3eme et 6eme toro): oreille et deux oreilles.

Francisco Palha a confirmé son alternative avec le toro "Vocinero" N°13 de F. Bohorquez. Pst DJ Valade. Petit quart d’arene sous le soleil pour cette corrida matinale de rejon.

Deux oreilles pour Manzanares et A. Salenc

 

 C’est sous un soleil enfin revenu que s’est déroulée cette première corrida de la Feria des Vendanges 2021. Quand est sorti "Recetario" l’excellent toro de la confirmation d’alternative d’Adrien Salenc on s’est mis a penser, qu’avec Manzanares et surtout El Juli à l’affiche les toros de Garcigrande allaient sortir leur grand apparat. Que nenni. Si l’on excepte ce 1er toro et le 5eme, bien que manquant de pas mal de forces, le reste ne passera pas à la postérité, loin sans faut, le pire lot pour le madrilène qui n’en put rien obtenir. Tres belle confirmation pour le torero nîmois mais le plus impactant avec deux faenas de classe, distinctes, fut au credit de l’alicantino qui aurait put sortir par la Porte des Consuls s’il n’avait péché avec l’épée à son second toro.

Six toros de Garcigrande* biens présentés, abantos, sans grandes options dans les capes, tous discrets sous le fer, de meilleure tenue le 4eme, meilleurs au dernier tiers les 1er et 5eme, manso le 3eme et manquant de classe le dernier, vite arrêté le 2eme et adepte de la génuflexion le 4eme….

 -Julián López Escobar "El Juli" (réglisse et or) Silence et salut

 -José María Manzanares (grana y oro) Deux oreilles et salut après avis

 -Adrien Salenc (nazareño y oro) Oreille après avis et oreille

 

Reseña y fotos : par Ici

Oreille pour Olsina et Solalito mais pas de Cape d’Or

 

 La 57eme Novillada de la Cape d’Or, dans le cadre des 60 ans de la peña Antonio Ordoñez de Nîmes, n’a pas connut de lauréat. C’est fort justement que le prix a été déclaré "desierto" et pourtant les trois prétendants eurent à faire à un excellent lot de novillos de R. Durand dont ils ne surent en tirer tout le potentiel. Dommage. On retiendra l’envie et l’application de Solalito, les naturelles de Polope à son premier et quelques séquences de Carlos Olsina. Insuffisant pour transmettre avec les tendidos dans une arène sous la grisaille et puis sous la pluie….

Six novillos de Roland Durand possédant tous un fond de noblesse, meilleurs les deux premiers, le 4eme et le dernier, tous affichant de bonnes dispositions face à la cavalerie.

-Charles Pasquier "Carlos Olsina" (violette et or) Oreille et silence après deux avis

-Miguel Polope (blanc et or) Salut après avis et silence après avis

-Solal Calmet "Solalito" (lavande et or) Salut après avis et oreille

 

Reseña y fotos : Par Ici


Indulto d’un novillo de La Espera à Captieux

 

 L’un des deux novillos de la ganaderia La Espera a été gracié, une première à Captieux, au terme d’une fiesta campera qui a failli être annulée et a finalement offert un spectacle de haut niveau aux nombreux aficionados

 Ce samedi 18 septembre, deux matadors de toros, Thomas Dufau et Dorian Caton et deux novilleros Yon Lamothe et Clément Hargous, qui n’a pas encore débuté en piquée, avaient rendez-vous avec quatre novillos élevés dans le Sud-Ouest.

Deux novillos d’Alma Serena (1er et 2eme) et deux de La Espera (3eme et 4eme), le troisième exceptionnel dans les trois tercios a été gracié.
-Thomas Dufau : salut au tiers
-Dorian Canton : deux oreilles
-Yon Lamothe : deux oreilles et la queue symboliques et vuelta émouvante du toreo en compagnie du ganadero
-Clément Hargous : une oreille


 

Parentis

 

 La Feria "Heste y TorosS" se déroulera les 02 et 03 octobre prochain aux arènes couvertes Roland Portalier de Parentis en Born.

 Samedi 2 octobre à 17h00 : six novillos de Los Maños pour Manuel Diosleguarde, Miguel Aguilar et Christian Parejo.  

 Dimanche 3 octobre à 17h00 : trois novillos de Fernay y sus hijas et trois de Robert Margé pour Carlos Olsina, Adam Samira et Solalito.

 


Conférence de presse rentrée AFAP

 

 Comme chaque année en début de saison, l’Association Française des Aficionados Practicos organise un point presse. Il s’est tenu au Wine Bar à Nîmes en presence de  Frédéric Pastor, adjoint à la tauromachie, François Courdil, adjoint à la Politique de la Ville, DJ Valade et R. Tiberino. Hervé Galtier a evoqué le bilan de la dernière temporada de l’Association Française des Aficionados Prácticos et présentation de la prochaine, mettant en exergue la bonne santé d’une association qui a encore augmenté le nombre de ses adhérents,  organisant de nombreuses animations, elargissant aussi son champ d’actions et ses initiatives. Plus de details dans le dossier ci-joint. 

Télécharger
AFAP.pdf
Document Adobe Acrobat 4.1 MB

Grande journée taurine le 24 octobre à Samadet

 

 10h - Novillada piquée avec au paseo : Manuel Diosleguarde, Rocío Romero et Carlos Inrique Carmona. Le meilleur des trois, élu par le public à l’issue du spectacle, rejoindra le cartel du festival de l’après-midi.

 12h - toujours dans les arènes, - Tertulia de la novillada animée par le philosophe Francis WolfF et le critique taurin Thierry Reboul  - Dépouillement du vainqueur de la matinée & sorteo de l’après-midi  - Apéritif & repas animé par la musique Al Violin

 16h - Festival Caritatif avec au paseo : Julio Aparicio, Marc Serrano, Octavio Chacón, El Galo (André Lagravere), Yon Lamothe et le vainqueur de la matinée

 Ganaderísa: Virgen María, Cuillé, Camino De Santiago, Tardieu, Laugier, El Campo, Pascal Mailhan, Gallon, Casanueva.

 Tout au long de la journée aura lieu une tombola ainsi qu’une exposition de peintures et photographies taurines. L’Association de Pédiatrie et de Puériculture Hospitalière Montoise - APPHM, bénéficiaire de la journée, tiendra également un stand durant cette journée. - Forfait journée à 43€ -  Vous pouvez réserver dès maintenant au 0687747797 ou au 0601740820 

Pass sanitaire obligatoire.


Plaza Toros TV sera à Séville et à Madrid

 
La plateforme diffusera 16 corridas en direct et 2 en différé parmi la Feria de San Miguel et la Feria de Otoño.

Les portes des deux arènes les plus importantes du monde vont rouvrir pour donner à nouveau des corridas après la pandémie et Plaza Toros TV sera présente pendant 16 après-midi et 18 festejos pour que vous ne manquiez rien sur la Feria de la San Miguel à La Maestranza, à Séville, et de la Feria de Otoño, à Las Ventas, à Madrid.
Tout au long de ces journées, vous vivrez dans les deux ferias le grand moment de Morante de la Puebla, avec la présence de figuras del toreo comme Julian Lopez "El Juli", Jose Maria Manzanares et Miguel Angel Perera, Roca Rey, Emilio de Justo,  Daniel Luque, Paco Ureña et Antonio Ferrera, Diego Urdiales, Pablo Aguado,  Juan Ortega ou Ginés Marín.

Corridas toristas avec Morante de la Puebla, Manuel Escribano et Pepe Moral, qui combattront la corrida Miura à Séville. De leur côté, López Chaves, Alberto Lamelas et Jesús Enrique Colombo affronteront les Victorinos à Madrid. Antonio Ferrera et Emilio de Justo, en "mano a mano" avec les toros de Victorino Martín à La Maestranza. Les deux ferias les plus importantes de 2021 compteront également avec la présence de David Fandila "El Fandi", López Simón et Rafael Serna.
En dehors de celles mentionnées ci-dessus, plusieurs des ganaderias les plus prestigieuses du campo bravo sont à l’affiche entre Séville et Madrid: Victoriano del Río, Garcigrande, Alcurrucén, Juan Pedro Domecq-Parladé, Santiago Domecq, Fuente Ymbro ou Adolfo Martín, entre autres. Il y aura aussitrois novilladas avec Manolo Vázquez, Jaime González-Ecija, Manuel Perera, Manuel Diosleguarde, Isaac Fonseca, Alejandro Fermín, Alejandro Adame et Ignacio Olmos. Tous les festejos débuteront à 18h00. Prise d'antenne à 17h30. Attention : Les 25 septembre et 1er octobre, nous proposerons une couverture en direct des corridas de Séville. Et ensuite, diffusion en differée, de celles de Madrid, à savoir les deux novilladas avec picadors.


 

Fiesta campera chez Yonnet

 

 Les Amis de Maxime Solera propose leur fiesta campera le dimanche 26 septembre à partir de 10h00 au Mas de La Belugo. 11h00 tienta d’une vache et d’un novillo par Maxime Solera. Apero, comidas, 14h30 visite de la ganaderia. Reservations au 06.62.15.19.27


Dax : Décevante ouverture

 

 La faute en incombant essentiellement au lot de Pedraza de Yeltes,…   Première corrida de la Féria Toros y Salsa, sans salsa. Toros de Pedraza de Yeltes, très bien présentés mais justes de forces et de fond. 

 -Morenito de Aranda : silence, un avis et salut au tiers.

 -Thomas Dufau : Silence après deux avis et silence après avis

 -Gómez del Pilar : salut après avis et silence après avis .

 

Salut des banderilleros Abraham Neiro et Manolo de Los Reyes au 5eme

  Ovation aux picadors Tito Sandoval au 3eme et Nicolas Bertoli au 5eme

 Reseña y Fotos : Par ici

Dax : D. Luque et Roca Rey triomphent

 

Trois toros de « Toros de Cortès » (1er, 2eme et 3ème) et trois de Victoriano del Rio  justes de présentation et de forces, nobles mais manquant, à l’exception du  dernier, de piquant pour, en mano à mano,

-Daniel Luque (canne et or) : deux oreilles, silence et deux oreilles

 -Andres Roca Rey (salmonejo et or) : oreille après avis, silence après avis et deux oreilles

Sobresaliente Jérémy Banti.

Reseña y fotos : Par ici


Les trois toreros par la Grande Porte…

 

 Antonio Ferrera, Miguel Angel Perera et Emilio de Justo sont sortis à hombros et le mayoral a été fort justement appelé a saluer à l’issue d’une corrida entretenue, en particulier grâce au lot de toros de Jandilla dont le dernier, “Salalimpio” N°42 a été honoré d’une vuelta posthume. Les trois a hombros mais c’est E. De Justo qui réalisa les meilleurs moments de l’après-midi, toréant ses deux adversaires, l’épée le privant d’un triomphe plus important au dernier…. A. Ferrera a planté avec force son toreo personnalisé face à l’excellent 4eme qu’il banderilla tandis que M.A. Perera impacta sur un public disposé pour son toreo de cercania de fin de faena, lui obtenant même deux oreilles après une série de luquesinas !!!!

Corrida de toros Goyesque  Toros de Jandilla - Vegahermosa très bien présentés, sortant avec du petard, ne se faisant pas prier face à la cavalerie, et donnant un jeu intéressant à la muleta, meilleur les 2eme, 4eme et surtout 6eme

 -Antonio Ferrera (habit goyesque blanc et noir) Silence et deux oreilles

 -Miguel Angel Perera (habit goyesque rouge et noir) Deux oreilles et salut après avis

 -Emilio de Justo (habit goyesque bronze et noir) Oreille et oreille après avis

 Reseña y fotos : Par ici

Tous à hombros

 

 Diego Ventura, énorme au 5eme avec les deux oreilles et la queue, les deux autres portugais Ruy Fernandes et Duarte Fernandez qui couperent chacun deux fois une oreille, le second après y avoir prit l’alternative. Et le mayoral de Los Espartales qui presenta un tres bon lot de toros, dont deux furent honorés d’un tour de piste posthume, plutôt généreux celui de “Colombiano” N°38, plus justifié pour “Perdido” N°18

 Corrida de Rejon Goyesque  Toros bien typé murube de Los Espartales donnant un excellent jeu dans l’ensemble, certain avec une pointe de faiblesse, deux étant primés d’une vuelta posthume.

-Rui Fernandes : Oreille et oreille

-Diego Ventura : Silence et deux oreilles et rabo

-Duarte Fernandes (qui prennait l'alternative) Oreille et oreille

Pste : Eve Parra. Un tiers d’arenes sous le soleil. Deux coplas flamencas dediées à D. Ventura par Ana de Caro

 

Reseña y fotos : Par ici

L’apothéose avec A Talavante et A. Roca Rey par la Grande Porte  d'Arles

 

 Une après-midi de grand bonheur avec trois faenas supérieures, la 1ere , sous primée, de Talavante, qui plaça d’entrée la barre très haute, sa 3eme, énorme tout comme, dans un autre registre, la dernière de Roca Rey, “condamné” a triompher…. Et quel triomphe !!!!

 La Goyesque d'Arles  Toros de Nuñez del Cuvillo (6eme) - Adolfo Martin (3eme et 4eme)- Garcigrande (1er, 2eme et 5eme)

-Alejandro Talavante (habit goyesque bleu et or) Oreille avec petition, salut et deux oreilles après avis

-Andrés Roca Rey (habit goyesque blanc et noir) Oreille, silence après avis et deux oreilles après avis.

 Sobresaliente : Miguel Angel Sanchez  Pst : S. Hebrard. Temps d’été, plein apparent, decorum de Diego Ramos  Vuelta al ruedo posthume !! au 5eme toro “Bandolero” n°121 Garcigrande et  au 6eme toro “Rosito” n°161 de Nunez del Cuvillo, honneur plus justifié.Saluts des banderilleros Jesus Diez “Fini” au 3eme et Miguelin Murillo au 5eme.

 

 Reseña y fotos : Par ici

Arles : Sortie en triomphe pour Adam Samira ..

 

 …..Mais le prix du meilleur novillero a été attribue au mexicain Miguel Aguilar, un choix qui aura, en plus du torero, surtout déçu les aficionados arlésiens qui auraient préférer voir leur torero récompensé mais le lauréat aura montrer d'excellents principes, perdant un trophée avec l'épée devant le meilleur novillo de la course, «  Algar  » N° 66 de R Durand avant de s'arrimer avec force devant un dur novillo de Jalabert, L'arlesien se montrera séduisant et efficace devant un excellent Jalabert, doublant la mise face à un R.Durand moins évident grâce à un superbe coup d'épée, Quant à Manuel Perera,  certes le moins bien servi au sorteo, il sera souvent désordonné avec une grande envie de bien faire, voire en faire trop.

 -Adam Samira (rose malabar et or) Oreille et oreille après avis

 -Miguel Aguilar (blanc et or) Vuelta et salut

 -Manuel Perera (blanc et or) Salut après avis et vuelta après avis

 

Reseña y fotos : Par Ici

Arles : La seule oreille pour L. Martin

 

 Un seul pavillon coupé à un excellent lot de la ganaderia de Bruno Blohorn, qui d’ailleurs fut appelé, avec Patrick Alarcon son mayoral à saluer à la fin de la course. Après que le dernier novillo, ‘Youpougon’N°22 soit honoré d’une vuelta posthume, une récompense qui englobe aussi les autres erales combattus ce jour, tous applaudis à l’arrastre. Une seule oreille pour Lenny Martin et pourtant toutes les autres étaient à prendre, ce que ne surent, ou ne purent faire les quatre becerristas à l’affiche, soit par manque d’oficio, soit par leurs échecs avec l’épée…

 -Borja Escudero  de l’école taurine du Pays d’Arles (vert olive et or) Silence après deux avis

 -Aarón Rull Dealbert de la Escuela Taurina de Castellón (brique et or) Vuelta après avis

 -Lenny Martin de l’école taurine de Béziers (bleu ciel et or) Oreille après avis

 -Loup Miguelin ‘Miguelin’ de l’école taurine du Pays d’Arles (violette et or gris) Silence après deux avis

 

Reseña y fotos par ici 


La Pena Jeune Aficion de Saint Sever présente la 37eme Semaine Taurino Culturelle  du 2 au 10 Octobre  2021

 

 Toro Expo (cloitre des Jacobins) Olivier Cayzac, Tom Garcia, Elisa Laugier Martinez, Jose Manrubia, Jose Tomas Perez Indiano et Antonio Santana.

4 Octobre  21h00 (cloître des Jacobins) Cinema : Luis Miguel Dominguin  "El numero uno" avec Daniel ST Lary et Carlos Abella biographe et ami intime du maestro

6 Octobre  21h00 (cloître des Jacobins) Conference  Les toros du Cap de Gasgogne l aventure  des ganaderos Philippe Bats et Guillaume Bats animateur Manolo Gloria
7 Octobre 21h00 (cloître des Jacobins) Conference en présence de Juan José Padilla "le cyclone de Jerez"  l homme ;le torero;le transmetteur traduction JL Haurat

Le 10 octobre 11h00 Novillada piquée (le retour des Coquillas dans leur arène de prédilection!) A 13h00 Repas de l’Aficion (cloitre des Jacobins) 17h00 Novillada piquée  (présentation avec picadors des élevages de Alma Serena et Casanueva!!!)

Réservations à partir du 27 septembre au 0558461879 (heures bureau) 0609881640 (Après 18h00) Les 9 et 10 octobre Expo "Le chemin de la corne" dans les arenes


La SPA à nouveau debouté

 

 Suite à l’audience du 2 juin 2021, le Tribunal judiciare de Dax vient de relaxer Juan Leal et la Ville de Dax et déboute la SPA de ses demandes, constatant sa « mauvaise foi, après deux procédures similaires perdues devant les juridictions de Bayonne et
Béziers*, la SPA est condamnée à verser 5 000€ à Juan Leal pour procédure abusive et à payer les frais de justice. Et comme le relate le journal Sud-Ouest, « Juan Leal avait exprimé sa déception d’avoir « à justifier de sa profession », souvent taxée de cruauté. Ce jeune père de famille, parti se forger à Séville depuis la fin de son enfance, avait expliqué que pour lui, être torero est bien plus qu’un métier : « Pour créer une œuvre d’art face à un animal sauvage, je suis prêt à perdre la vie durant une corrida. » L’animal qu’est le toro de combat, il le vénère : « Ce n’est ni un animal domestique, ni un bovidé ; c’est un toro », avait-il poursuivi face au comparatif de l’avocat de la SPA. » La SPA à Bayonne attaquait la Ville, l’empresa des arènes et Juan Bautista ; à Béziers
la Ville, l’empresa des arènes et Sébastien Castella.



 

Mugron : Les nouvelles éditées…

 

 Les textes des lauréats du concours des nouvelles taurines 2021, prix Jean-Claude Mouches, sont maintenant édités. Vous pouvez vous procurer les recueils en passant votre commande par mail ou par courrier. Prix unitaire : 14 euros + frais de port 4 €

Chèque à l’ordre de la Peña Taurine Mugronnaise 2 place de la laicité - 40250 Mugron

 


Toros à Seissan (Gers) : un retour gagnant !

 

 Pari gagné pour le maire de Seissan François Rivière, ce dimanche 5 septembre qui a permit le retour des toros en lidia complète dans ses arènes du Soleil d'Or. A 18h00, le premier toro, un sérieux et très noble toros de l'Astarac fut lidié et mis à mort par le matador Andy Younés. Le second toro et la première oreille coupée dans ces arènes le fut par le novillero nîmois Solalito devant un excellent exemplaire du Camino de Santiago. En prélude trois erales (2 du Camino de Santiago et un de l'Astarac ) ont été torée par les practicos nîmois de l'AFAP.

La belle équipe : Le travail mis en place depuis maintenant plusieurs années avec l'afap en partenariat avec la mairie de Seissan a été valorisé par la réussite de cette après midi. Devant plus de 400 spectateurs le concept consistant à la fois à présenter un aspect pédagogique et à promouvoir de jeunes espoirs de la tauromachie a enchanté le public venu nombreux. Ce travail est le fruit d'une saine collaboration entre l'éleveur Jean Louis Darré qui une fois de plus a fourni un très bon bétail, à la cavalerie d'Alain Bonijol fidèle en son fief et à la mémoire de Seissan, au partenariat afap- mairie de Seissan, avec tous les bénévoles qui se mobilisent pour cette journée et bien sur à tous les professionnels présents chaque année.

Les capéas à Seissan ! : Historiquement Seissan fut pour les pionniers de la tauromachie un passage quasi-obligé pour y toréer sa fameuse capéa au centre du village. Beaucoup de matadors, banderilleros et anciens y ont fait leurs premières armes. Le rêve pour l'ancien responsable du comité des fêtes devenu aujourd’hui maire de son village et passionné de toros s'est concrétisé ce dimanche 5 septembre.

Un concept : Inspiré du concept Pro-Am élaboré il y a quelques années par l'afap le public découvre divers niveaux et facette de la tauromachie et les difficultés s'y attelant. Mis en place à Riscle avec le Tendido Risclois et le matador S.F. Meca il s'ancre définitivement à Seissan et sera peut être exporté à Plaisance du Gers en 2022.
 Présent dans le sud est à Istres, à St Martin de Crau et au salon du toros avec l'empressa des arènes d'Arles ce concept a déjà été expérimenté. Rendez vous en 2022 pour la prochaine édition


 

 

Instantes de arena, Instants de sable

 

 Gestos y palabras de una tarde de toros, Gestes et paroles d’une après-midi de toros

Il s’agit du tout dernier ouvrage de François Zumbielh paru aux Ediciones Temple (Madrid), ouvrage bilingue espagnol-français. A découvrir par ici

 


Bayonne : Luque, encore et toujours …

 

 Cette année encore les arènes de Lachepaillet avaient revêtu leur plus beau ruedo bleu pour l’ouverture de cette Féria de l’Atlantique. Ce sable bleu fut foulé par un lot d’El Montecillo, devise noir du deuil du ganadero Paco Medina, bien présentés dans l’ensemble, très armés les 4 et 5, et dont cinq sur six étaient nés durant le 4ème trimestre 2015. Le moins que l’on puisse dire c’est que leur comportement et leur manque de charge ne mirent par les toreros du jour en confiance avec une fâcheuse tendance à s’arrêter au milieu de la passe et à jeter un mauvais œil derrière la muleta.

 -Antonio Ferrera (Stade Toulousain) : double sifflets

 -Daniel Luque (vanille des iles et sa gousse) : salut et deux oreilles

 -Emilio de Justo (truite fumée de Baigorry) : oreille et silence

 

Reseña y fotos par Ici

Une pluie de trophées

 

 Une nouvelle fois les petits gris de « Los Maños » revenaient fouler le sable de Lachepaillet. Toujours bien présenté, le lot fut noble, un peu trop gentillet, manquant un peu du piquant qui fit leur renommée, mention particulière pour le quinto.

 Si finalement la météo resta au beau fixe, c’est du côté du palco qu’il y eut averse de trophées et turbulence dans la gestion des tercios et des avis tout au long de la matinée.

 -Tomas Rufo (fougères et or) : salut au tiers après avis et deux oreilles

 -Adam Samira (nuit de Camargue et or) : silence après avis et salut au tiers après deux avis

 -Yon Lamothe (pin des Landes) : deux oreilles et oreille

 

Reseña y fotos par Ici

Six contre six.

 

Trois toros de Fraile de Valdefresno (1er, 4ème et 5ème) et trois du Conde de Mayalde

 -Morenito d’Aranda (bordeaux et reglisse) : silence après avis

 -Thomas Dufau (bleu nuit et or) : oreille
-Tomas Campos (bleu marine et or) : salut au tiers après avis
-Alejandro Marcos (lilas et or) : oreille
-Jesus Enrique Colombo (bleu cobalt et or) : oreille
-Diego Carretero (blanc et or) : oreille

 Salut de Manolo de Los Reyes au second

 Reseña y fotos : Par Ici

Tristán Barroso et Juanito, triomphateurs…

 

 … de la novillada sans picadors de Bayonne, dominée par les deux becerros de La Espera primés d’une vuelta posthume.

 A l’affiche novillos du Lartet, de La Espera, de Camino de Santiago et d’Alma Serena.

 -Jean Baptiste Lucq, palmas.

 -Juanito, oreille.

 -Marcos Linares, palmas.

 -Tristán Barroso, oreille.

 Pour la finale

 -Juanito, deux oreilles.

 -Tristán Barroso, deux oreilles.

Reseña y fotos : Par Ici

El Juli et Juan Leal sortent en triomphe de la corrida de clôture

 

 Six toros de Garcigrande  sérieux de présentation et âgés de presque six ans. De comportement divers, parfois compliqués, ils ont manqué de force, de fond et surtout de transmission. Interrestoros de Garcigrande envoyés par le ganadero Justo Hernandez furent sérieux de présentation et âgés de presque six ans. De comportement divers, parfois compliqués, ils ont manqué de force, de fond et surtout de transmission. Supérieur l’ultimesant le supérieur l’ultime

-El Juli (ardoise et or) : Silence après avis et deux oreilles
-Paco Ureña (archevêque et or) : Salut après avis et salut
-Juan Leal (violette et or) : Oreille et deux oreilles

Reseña y fotos : à venir



Journée ferrade

 

Le dimanche 17 octobre à la ganaderia Malabat à Gouhuron, 40420 Brocas-les-Forge Après de long mois sans vous recevoir, les portes de la ganaderia se sont re-ouverte en juin dernier. Nous vous annonçons maintenant la première Journée Ferrade depuis bien trop longtemps.

 Au programme : 10h00 Ferrade 12h00 Apéritif (en sus) 13h00 repas 15h00 Tienta avec deux vaches neuves pour Christian Parejo.  

Nous vous attendons nombreux pour cette journée chaleureuse. N'oublions pas la situation sanitaire, c'est pourquoi un Pass Sanitaire (Schéma Vaccinal complet, Test PCR de moins de 72h ou test Antigenique de moins de 72h) vous sera demandé. N'oubliez pas de réserver par téléphone impérativement au 0558516401 avant le lundi 11 Octobre !


Saint Sever

 

 La Peña Jeune Aficion de Saint Sever a dévoilé les cartels des deux novilladas piquées organisées le dimanche 10 octobre prochain dans le cadre de la semaine taurine. Les ganaderias de « Casanueva » et « Alma Serena » feront leur début en piquée.

 Cartels : -11h00 : quatre novillos de Sanchez Fabres pour José Fernando Molina et Alvaro Burdiel. Sobresaliente Juan Antonio Pinto. Spectacle organisé par le collectif Pedro Llen

-17h00 : deux novillos de Casanueva et deux d’Alma Serena pour Yon Lamothe et Manuel Perera. Sobresaliente Juan Antonio Pinto. Spectacle organisé par la pena Jeune Aficion de Saint Sever


Saint Perdon : Manuel Perera coupe la seule oreille de la tarde

 

La ganaderia de Pincha avait remporté la novillada concours en 2019 avec le novillo « Sonambulo ». La peña La Muleta a donc décidé de faire lidier un lot complet cette année. Bien présentés et de comportements variés, les novillos ont manqué de fond et ont donné des difficultés aux piétons du jour, peut être encore un peu vert.

-Adam Samira (violette et or) ovation après avis et vuelta

-Manuel Perera (rouge et or) silence et oreille

-Christian Parejo (fleur de Toulouse et or) silence et silence après avis

 

Reseña y fotos par Ici


Concha y Sierra : fin du chapitre français

 

 Acheté par Jean-Luc Couturier en 2013, le fer de Concha y Sierra verra le chapitre français de son histoire se clore à la fin de l’année 2021. Conséquence directe de l’imbroglio administratif qui a condamné la célébration des 8 spectacles que la ganadería envisageait d’organiser cette année à Coste-Haute, Jean-Luc Couturier a pris la décision de se défaire de cet élevage emblématique dont nous avons fêté avec brio les 150 ans dans les arènes d’Istres le 1 août dernier. 

Au début de l’hiver, la totalité de l’élevage de Concha y Sierra prendra le chemin de l’Espagne où un nouveau chapitre de son histoire s’ouvrira, aux portes de Madrid. Seuls les mâles âgés de 4 et 5 ans seront conservés pour être combattus au cours de la temporada 2022. 

« Après une année 2020 catastrophique, du fait de la diminution record du nombre de spectacles taurins organisés en France et en Espagne, la temporada 2021 a à nouveau été impactée par l’annulation de plusieurs férias pour lesquelles nous devions fournir des toros – souligne Jean-Luc Couturier. Pour affronter cette période particulièrement critique, nous avons opté pour le développement des fiestas camperas qui avaient rencontré un succès indéniable en 2020, notamment lors des Mercredis au campo. Notre projet est à ce jour mis en suspens par l’administration, qui n’a été capable de trouver une solution consensuelle permettant l’ouverture au public des magnifiques gradins homologués dont nous avons fait l’acquisition, et ce malgré les multiples solutions apportées par notre ganadería. L’ensemble de ces facteurs nous contraint aujourd’hui de nous séparer, le cœur lourd, de l’élevage de Concha y Sierra après l’avoir restructuré et obtenu des résultats très satisfaisants, notamment à Zaragoza en 2019, puis à Céret ou à Istres cette année. Nous avons été fiers et heureux de contribuer à la sauvegarde du premier encaste menacé de disparition et aurions préféré ne pas nous en séparer. La commune de Saint-Martin de Crau perd un élevage unique, un pan de l’histoire de la tauromachie et un patrimoine génétique sans équivalent ».

L’avenir s’écrira donc à Coste-Haute avec les animaux du Curé de Valverde qui ont obtenu de nombreux succès dans le sud de la France ces dernières années.


Bellegarde : Marcos Linares enlève le 5eme Trophée S. Castella

 

 L’élève de l’Ecole Taurine d’Ubeda s’est imposé sans discussion devant l’élève de l’Ecole Taurine du Pays d’Arles, encore bien vert pour pouvoir rivaliser.

 

Deux erales de Roland Durand (1er et 4eme) et deux de La Paluna (2eme et 3eme)

 -Marcos Jésus Martínez "Marcos Linares" (bleu France et or) Oreille et oreille

 -Axel Manca "Antonio Plazas" (violet et or) Salut après deux avis et silence.

 Pst : Ch Gibert, ¼ d’arenes, soleil et vent.  Le 3eme becerrro, "Suerte" N°43 de La Paluna a été primé d’une vuelta posthume, un honneur qu’aurait autant mérité le dernier, de R. Durand  -5eme Trophée Sébastien Castella pour Marcos Linares  -La peña Sébastien Castella à attribué son prix au meilleur novillo au quatrième, le N° 2 de Roland Durand, celui pour le meilleur élevage à La Paluna.

 Une minute de silence au paseillo pour Paul Coulomb, les deux becerristas ont brindé leur 1er eral à son fils Raphael.

 

M. Linares coupera un premier trophée devant un eral de R. Durand peu évident par manque de forces, finissant court et prompt à se retourner. C’est lui qui montrera la voie et le tempo à son second opposant du fer de La Paluna, juste en forces, qui finira par se livrer avec noblesse dans la muleta de l’andalou et ce, sur les deux rives. Il fera partager son tour de piste avec V. Farre le ganadero. Par deux fois il tuera efficacement au premier essai.

 

A. Plazas, trop inexpérimenté réalisera quelques séquences de belles tenues au cours d’une première faena assez irrégulière, de meilleur son à gauche. Epée efficace au 2eme intento. Il recevra de façon décidée son second, de R. Durand, larga de rodilla incluse. Face à un excellent novillo noble et encasté, il ne pourra se hisser au niveau pour pouvoir s’imposer et triompher, proposant une faena plutôt hachée malgré son envie de bien faire.


Tyrosse,  50ème anniversaire du Cercle Taurin Tyrossais

 

 Novillada non piquée l’après-midi avec trois erales de Turquay (1er, 2nd et 3ème) justes de forces, compliqué le seond et trois de La Espera nobles et encastés

 

Borja Escudero (Ecole Taurine du Pays d’Arles) est resté en deçà de son lot, Clément Hargous (CFT de Nîmes) a assuré devant son 1er mais est resté en dessous des possibilités de son second. Les meilleures séquences sont à mettre à l’actif de Juanito (Adour Aficion) même s’il a fauté avec les aciers

 

-Borja Escudero (olive de Jaén et or) : silence, un avis et une oreille

 -Clément Hargous (ciel délavé et or) : un avis et silence, une oreille

 -Juanito (lilas et or) : deux avis et silence, un avis et une oreille

 Les trois novilleros se partagèrent les 200 euros offerts par l’association des organisateurs du Sud-ouest

 En matinée deux vaches de la ganaderia La Espera ont été tientées à la pique par Pierre Mailhan et à la muleta par Stéphane Fernandez Méca et Andy Younès, excellente la 1ere, supérieure la seconde. 


 

Les journées taurines de Béziers

 

 A noter sur votre agenda : les journées taurines de Béziers organisées par la Fédération des clubs taurins du Biterrois avec le concours de la Ville de Béziers, du théâtre municipal, des arènes de Béziers se tiendront du 21 au 24 octobre

 

 

 


Superbe Soirée pour Un Maestro et l'élève ...

 

 Ce sont deux maestros qui se retrouvaient à la Ganaderia O. Fernay pour tienter chacun une becerra, alors que leurs élèves avaient à charge de toréer un novillo chacun. Medhi Savalli a démontré toute son envie face a une très noble vache qui lui a permis de se replonger quelques années en arrière. Tomas Cerqueira face à une excellente vache donnera des moments de grâce tout en douceur avec ces gestes muy torero. Lenny Martins de l'école de Béziers, se et nous régalera avec un très grand novillo rempli de race, Noblesse et mobilité qui lui permettra de réaliser une superbe faena. Lucas Spagna de L'école Taurine du Pays d'Arles affrontera un novillo plus sérieux avec de la race et un moteur qui permet des muletazos de grande qualité, avec les conseils de son professeur il parviendra a réaliser de bons moments.

La soirée s'est poursuivie dans le Patio de la Table de la Manade dans une ambiance Sevillanas. Les Aficionados présents étaient ravis et attendent la prochaine ...


Saint Gilles: Sortie a hombros pour Juan Leal…

 

 …Avec trois oreilles dans son esporton à la fin de ce mano a mano avec El Rafi qui, lui repart avec un seul trophée. Un bilan qui ne reflète pas vraiment l’image de cette corrida, les meilleures séquences étant à mettre au crédit du nîmois qui perdra une grande porte avec l’épée, des estocades qui augmenteront elles le crédit de l’arlésien

Six toro de José Cruz, sérieux, bien présentés, nobles dans l’ensemble mais de forces limitées, excepté le 1er, le meilleur du lot avec le 3eme.

-Steeven Groux 'Juan Leal' (bleu piscine et or) Deux oreilles, oreille et salut après avis

 -Raphael Raucoule 'El Rafi' (vert olive et or) Silence après avis, vuelta et oreille

 Reseña y fotos : Par Ici