Retrouvez toutes les infos sur les clubs taurins sur la page Clubs... 

Découvrir les ganaderias Yonnet, La Paluna, Valverde, El Campo, Malaga, Barcelo, La Veronique, La Pampa, Sainte Marthe, Turquay, Fano... sur cette page

Retrouvez toutes les infos sur les voyages taurins sur la page Voyages... 

Retrouvez toutes nos reseñas en page Reseñas....


Saint Sever : Daniel Luque coupe deux oreilles après une grande faena

 

Daniel Luque est le grand triomphateur du week-end, servant une grande faena face au quatrième toro de la tarde. Cinq toros de la Ventana del Puerto et un toro de Puerto de San Lorenzo (3ème) justes de présentations, manquant de forces dans l’ensemble mais montrant de la noblesse..

- Daniel Luque (blanc et or gris) Silence et 2 oreilles

- Thomas Dufau (bleu marine et or) Ovation et silence après 2 avis

- Juan Leal (argile et or) Ovation et silence après avis

 

Reseña y fotos par ici

Saint Sever : Perera, Clemente et El Rafi, un trophée chacun

 

Trois toros de Gallon, légers et peu armés, manquant de force dans l’ensemble, discret sous le fer mais montrant de la noblesse suave par la suite et trois toros de Camino de Santiago  plus fort physiquement mais aux cornes abimées, montrant plus de puissance sous les mononiques mais qui se défendant par la suite.

- Miguel Angel Perera (Bordeaux et or) Silence après deux avis et oreille après avis

- Clémente (vert et or) Oreille et ovation

- El Rafi (gris et or) oreille et silence après avis

 

Reseña y fotos par ici


La Brède : Juan Leal et Dorian Canton a hombros

 

A l’issue d’une intéressante corrida de Fuente Ymbro qui s’est déroulée devant une belle entrée malgré une météo incertaine.

Six toros de Fuente Ymbro bien présentés, de prés de six ans et nobles dans l’ensemble mais juste de force, le troisième primé d’une vuelta al ruedo.

Curro Diaz coupera le premier trophée de la corrida de La Roziere 2022 après une faena qui ira a mas et conclut d’une épée efficace. Le torero de Linares ne pourra doubler la mise face au quatrieme de moins de forces et de transmission

Le superbe second affichera ses qualités que sa faiblesse entachera. Juan Leal en tirera le meilleur parti en reduisant les distances avec son toreo encimista avant de porter une épée efficace. Le cinquième manquant de race ne lui offrira pas d’option d’un double succès.

Dorian Canton heritera du meilleur de l’envoi dont il profitera au mieux de son excellente corne droite, bien que restant en deça des qualités du Fuente Ymbro primé d’une vuelta, le béarnais récoltant ses deux oreilles après une superbe estocade. Avec l’ultime, il s’appliquera surtout à gauche mais le manque de transmission de son adversaire et des cafouillages à l’épée mettront un bémol à l’ensemble.
-Curro Diaz (turquoise et or) : Oreille et silence
-Juan Leal (lilas et or) : Deux oreilles et silence
-Dorian Canton (lie de vin et or) : Deux oreilles et silence après avis

¾ d’arènes

Prix à la meilleure faena remis à Dorian Canton pour son actuaccion face au 3eme.

 

En matinée, l’association Fiesta Garona avait organisé une novillada sans picadors avec quatre erales, deux de La Espera (1er et 4°) et deux d’Alma Serena pour
-Juanito : silence et vuelta
-Cristiano Torres : silence et silence après avis


Tarde de campo

 

 

A la ganaderia François André le vendredi 22 juillet à 19h00, "Desafío des Alpilles", organisation du Club Taurin "Col y Toros" de Nîmes... Un toro des héritiers de François André et un novillo de la ganaderia M. Turquay pour José Antonio Lavado et Cristian Perez plus un becerro pour Juanito de l’Ecole Taurine Adour Aficion. Animation gipsy, vino y tapas…


Le retour des Estivales chez J.L. Couturier

 

Tous les documents étant en règle et les autorisations signées, les nouvelles arènes de Coste-Haute vont pouvoir être officiellement inaugurées avec un cycle de Fiestas Camperas de hautes tenues. Rendez-vous les 27 et 28 aout et les 3 et 4 septembre autour des toros de Valverde et de Concha y Sierra.

Chaque matin, à 10h30, l’encierro des toros qui seront combattus l’après-midi. A partir de 11h00, deux maestros invités tienteront à campo abierto, deux becerras…

Et surtout quatre mano a mano avec plusieurs toreros parmi les plus en vue de la dernière San Isidro madrilène dont l’un de ses triomphateurs majeurs, le novillero mexicain Isaac Fonseca, de jeunes toreros français, des maestros espagnols et mexicains tel Sergio Flores qui fêtera ses 10 ans d’alternative après être sorti sept fois d’affilée de la Monumental de Mexico, dont tout le monde croit en sa réouverture. Rafaelillo, Román, Morenito de Aranda et F. Robleño, des valeurs sures parmi les toreros actuels se croiseront sur les affiches aux cotés des deux jeunes espoirs français, Adrien Salenc et Raphael Raucoule El Rafi qui viennent de triompher à Istres avec trois oreilles chacun… Ce dernier combattra les derniers Concha y Sierra élevés en France

Le samedi 27 aout à 16h30, Rafaelillo et Fernando Robleño combattront quatre toros de Valverde

Le dimanche 28 aout à 16h30, Roman et El Rafi combattront quatre toros de Concha y Sierra

Le samedi 3 septembre à 16h30, Sergio Flores et Isaac Fonseca combattront quatre toros de Concha y Sierra

 

Le dimanche 4 septembre à 16h30, Morenito de Aranda et Adrien Salenc combattront quatre toros de Joselito Renseignements au 07 56 87 86 74 


 

Cartel de la novillada de Beaucaire

 

-Dimanche 31 juillet à 18h00 : Six novillos de Condessa de Sobral pour  Jose Antonio Lavado (Espagne), Diego Peseiro (Portugal) et Solalito (France)

 

Réservation : à partir du 1er juillet au 07 67 60 89 12 ou à la bodega de l’ATB les 28/29 et 30 juillet Tarifs : 25€ au soleil ; 40€ et 50€ ombre



Gabin sur les sommets

 

C’est quand même plus qu’exceptionnel qu’un picador, même s’il porte toujours le costume de lumières, soit le triomphateur d’une feria. C’est ce qui vient d’arriver au piquero arlésien à San Agustín de Guadalix après un exceptionnel tercio de piques face à un grand toro brave du fer de Peñaja, baptisé "Peloverde"

Pour Gabin Rehabi, il convient de bien mettre les choses à leur place…"Le contexte tout d’abord, cette corrida était à l’affiche d’un rendez-vous pour aficionados à los toros, venus pour voir des toros et bien entendu des tercios de piques, sans sous estimer pour autant les autres tiers"

Organisées par le club taurin 3 Puyazos avec l’aide de l'ADA de Parentis, ces journées proposaient entre autre, une novillada avec des Raso de Portillo et de Valdellán et une corrida avec trois toros de Prieto de la Cal et trois de Peñajara.

Même si tout était prédisposé pour des tercios de piques comme ont les vécus aux plus belles époques de corrida-concours, celui là restera dans l’histoire de la tauromachie… Pour René Berlandier présent au moment des faits, …"C’est le plus grand tercio de varas que j’ai pu voir dans ma longue vie d’aficionado. Gabin faisait corps avec ce cheval, en faisant ce qu’il voulait pendant les 12 mn de ce moment historique et en plus, toutes les piques ont été mises à l’endroit parfait, exceptionnel à la quatrième les gens pleuraient d’émotion, c’était irréel…"

Il faut aussi englober dans cette totale réussite le matador de toros Imanol Sánchez qui joua le jeu à fond….

Pour le picador arlesien …"C’est Tito Sandoval qui me dit que ce cheval de la cuadra Cedillo avait quelque chose et quand je suis rentré en piste sur son dos il s’est passé quelque, quoi, j’en sais rien mais ce qui est sur c’est que je ne pourrais jamais le refaire… Tout était là, réuni, un grand toro, un torero qui l’a comprit de suite, un public venu pour ça et tout s’est enchainé comme dans un rêve éveillé"

Les videos en sont le témoignage. Gabin a toréé en citant "Peloverde" de plus en plus loin dans cette grande piste… Et de conclure …"Je me répète ce fut un moment historique mais nous sommes et devons rester aux ordres du torero. A San Agustín le mien m’a permit de le faire et je lui en suis gré. Il faut savoir rester à sa place et ne pas vouloir jouer les premiers rôles et surtout pour concurrencer les compañeros. Je n’ai fait que mon travail"

 

La France taurine avec ses toreros, ses subalternes et ses ganaderos, confirme chaque la place importante qu’elle mérite…


La feria de Boujan approche à grand pas

 

 
Avec une programmation au plus haut niveau, après le triomphe du jeune novillero Álvaro Alarcón qui a coupé trois oreilles à Las Ventas, et qui sera à l’affiche le 2 juillet à 18h00 devant les novillos de La Quinta. Mais aussi la présence devant ses novillos santacolomeños recherchés, d’Alvaro Burdiel qui fit forte impression à Nîmes pour Pentecôte et le local de l’etape, Clémente Jaume qui enchaine les sorties à hombros de l’autre coté des Pyrénées. Le dimanche 3 juillet devant les Valdefresno, deux novilleros à la carte de visite gratinée. Solalito qui vient de remporter sans discutions possible la très prisée Cape d’Or de Nîmes et Christian Parejo qui s’impose partout, comme à Istres dernièrement et qui dans la même journée après un transfert en avioneta jusqu’à Palos de La Frontera, y a coupé trois oreilles lors de la finale du Circuit des Novilladas d’Andalousie. Sans négliger Santana Claros au corte tres andalou et sur la voie de l’alternative… Une feria qui débutera le vendredi 1er Juillet avec messe rociera, animations, bandas et tablaos dans le campo de feria durant trois jours, samedi 2 Juillet à 10h00 11h00 Tienta de l’Ecole Taurine de Béziers avec Thomas Cerqueira (Entrée Gratuite) 18h30 Novillada avec six novillos de La Quinta pour Alvaro Alarcon, Alvaro Burdiel, et Clemente Jaume.
Dimanche 3 juillet à 11h30 : quatre erales de R. Margé pour Miriam Cabas (Escuela Taurina del Campo de Gibraltar) Lenny Martin (ET Béziers) Antonio Plazas (ET Pays d’Arles) et Leonardo (Escuela Taurina de Villafranca de Xira). Dimanche 3 juillet à 16h00   Toreo de salon - Doma vaquera Spectacle Équestre “Olivier Boutaud” 18h00 novillada avec six novillos de Valdefresno pour Santana Claros, Solalito et Christian Parejo. Réservations par téléphone 06 18 38 61 11 ou 06 23 430 436


 

 

Marc Serrano au Mexique

 

 

Le 18 juillet à Caxuxi (Hidalgo), plaza de toros "El Carmen" avec le rejoneador Mario Sandoval et les forcados, Marc Serrano et Sebastian Ibelles qui combattront cinq toros de Marron


Madeleine 2022 : La billetterie est ouverte à la Régie des Fêtes !

 

Jusqu’au mercredi 13 juillet, la billetterie pour les spectacles taurins de la Madeleine est ouverte à la Régie des Fêtes et Animations. Elle sera exceptionnellement fermée les 14 et 15 juillet et rouvrira le lundi 18 juillet à 14h00, aux guichets des arènes du Plumaçon. Les aficionados peuvent également acheter leurs billets en ligne sur fetesmadeleine.fr.

 

Les personnes désireuses de prendre un abonnement aux arènes du Plumaçon peuvent le faire directement auprès de la Régie des fêtes (sur place ou par téléphone). Pour rappel, la formule d’abonnement comprend 7 spectacles - 5 corridas, la novillada piquée et la novillada non piquée offerte – et permet aux aficionados de bénéficier de nombreux avantages : exonération totale des droits de location sur l’abonnement, 4,5% de réduction sur le prix unitaire des billets des corridas... Pour le concours landais de la Madeleine, qui se tiendra le mardi 19 juillet à 21h30, la billetterie ouvre à partir d'aujourd'hui à la Tumade (esplanade des arènes). 


 

Deux oreilles pour N. Julian à Villaseca

 

Nino Julian est sorti en triomphe des arenes de Villaseca de la Sagra et s’est qualifié pour la demi-finale de l’Alfarero de Plata qui se déroulera le samedi 26 juin

 

Il a coupé les deux oreilles de son unique adversaire de Los Candiles, un très bon éral primé d’une vuelta al ruedo posthume.


Lunel sur les rails

 

Le 16 juillet, à 22h00 aux arènes de Lunel se déroulera une grande Corrida Portugaise avec les rejoneadors Joao Moura Caetano, Léa Vicens, Duarte Pinto et Cuauhtemoc Ayala qui feront face aux toros de la Ganaderia Fano. Sans oublier les célèbres forcados qui arrêteront les toros à mains nues. Autre très grand moment de tauromachie espagnole avec la corrida mixte du 17 juillet. A partir de 18h00 aux arènes de Lunel, Léa Vicens affrontera deux toros de Bohorquez et Juan Ortega et Andrés Roca Rey de leur côté feront faces à des toros de la ganaderia Joaquin Nuñez del Cuvillo. 

Bolsin les 16 et 17 juillet. Le 16 juillet à 11h00 avec la ganaderia R. Durand et la finale le 17 juillet à 11h00 avec la ganaderia M. Barcelo. (Gratuit pour les détenteurs d'une place pour les corridas).


Ouverture Location Spectacles de Méjanes et les Saintes Maries de la Mer Lundi 20 Juin

  

Vente des places au bureau des arènes d'Arles du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et 13h30 à 17h30 (hors week-end et jour de spectacle à Méjanes) Vente aux Arènes de Méjanes : Le Jeudi 14 Juillet à partir de 9h00

Ouverture Location Spectacles des Saintes Maries de la Mer

Lundi 20 Juin

 

 

Bureau de location. Vente des places au bureau des arènes d'Arles du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et 13h30 à 17h30 (hors week-end et jour de spectacle aux Saintes) Vente aux Arènes des Saintes Maries de la Mer : Les 25, 26 de 9h00 à 12h00 et le 27 Juillet de 9h00 à 12h00 et de 16h00 à 22h00 Les 3, 4, 5 et 6 Août de 9h00 à 12h00 et le 7 Août à partir de 9h00 en continu jusqu'au spectacle. Les 19, 20 et 21 Août de 9h00 à 12h00 et le 22 Août de 9h00 à 12h00 et de 16h00 à 22h00.



Aire sur l’Adour : Dorian Canton a hombros

 

Pour fêter le cinquantième anniversaire des arènes Maurice Lauche, deux corridas étaient au programme pour la journée taurine. Malheureusement, suite aux directives préfectorales dues aux fortes chaleurs, le paseo du matin a été annulé. La date du 26 août est avancée pour le report et le paseo de la tarde fut décalé d’une heure, ce qui a permis de retrouver un peu de fraicheur. Les toros de Valdefresno, correctement présentés pour la catégorie de l’arène ont manqué de force dans l’ensemble, économisé sous le fer et des tiers de banderilles souvent raccourcis. Nobles mais fades les derniers et partant rapidement aux planches pour les premiers.

- Curro Diaz (bleu usé et or) silence après avis et oreille

-Alejandro Marcos (écume de mer et or) ovation et oreille

- Dorian Canton (crème de lait et or) oreille après avis et oreille

 

 

Resena y fotos par ici..


Istres : Le grand triomphe de Leo Valadez

 

Le mexicain coupera les deux oreilles et la queue d'un toro de vuelta "Casero" N°45 de Victoriano del Rio au terme d'une somptueuse faena à base de naturelles profondes et templées y comprit avec la main droite. Le mexicain avait déjà coupé deux oreilles à son premier toro, Autre triomphateur de ce superbe final de feria, Antonio Ferrera qui obtiendra les deux pavillons auriculaires du 1er toro "Embortorio" N°169 du fer de Toros de Cortes, honoré lui aussi d'un tour de piste posthume. Des triomphes obtenus grâce à un excellent lot de Victoriano del Rio, le ganadero saluant aux cotés de Leo Valadez après la vuelta du 5eme.

La déception du jour est venue de Tomas Rufo, certes avec le moins bon sorteo mais sans non plus convaincre le conclave

-Antonio Ferrera (costume charro brique)  : Deux oreilles et silence

-Leo Valadez (costume charro praline)  : Deux oreilles et deux oreilles y rabo

-Tomas Rufo (costume charro taupe)  : Salut et salut

 

Reseña y fotos par ici…

Istres : La Cape de Nati pour Adrien Salenc

 

Vainqueur aux points après que les deux toreros nîmois finirent leur mano à mano avec chacun trois oreilles et une sortie commune par la grande porte. El Rafi et A. Salenc se voyant gratifié chacun au moins d’une récompense généreuse avant que le jury ne désigne à juste titre le prix au protégé d’O. Barratchar qui afficha plus d’argument en toréant ses adversaires, celui de P. Varin de grande tenue et varié à la cape ayant moins d’emprise au dernier tiers, plus à la recherche de l’esthétisme. Si l’ensemble de la course  s’avéra en deçà des espérances, le lot d’O. Fernay manquant de fond dans sa globalité n’y est pas étranger… 

-Adrien Salenc (violette et or) Oreille, salut après avis et deux oreilles

- Raphael Raucoule "El Rafi"  (bleu cobalt et or) Oreille, silence et deux oreilles après avis

Sobresaliente : Jeremy Banti

 

Reseña y fotos à venir

Istres : Sortie à hombros pour Carlos Olsina pour son alternative

 

Le biterrois a coupé les deux seules oreilles de cette corrida de Jandilla noble dans l’ensemble mais manquant de fond, Manzanares et Paco Ureña perdant chacun, au moins sur un toro au moins un trophée par un mauvais maniement chronique des armes. 

-José Maria Manzanares (bleu nuit et or) Silence et salut après avis

-Paco Ureña (rose malabar et vieil or) Salut et silence après avis

-Charles Pasquier "Carlos Olsina" (bleu ciel et or) Salut et deux oreilles !!! 

 

Reseña y fotos par ici

Novillada Istres : Oreille pour J. Martinez et Ch. Parejo

 

Raquel Martin en perdant une avec l'épée au terme d'une première partie qui s’avéra plus intéressante que la deuxième mi-temps... bien que dans l'ensemble ce fut assez monocorde, la faute aux novillos, nobles dans l'ensemble mais manquant de fond et de transmission excepté les 4° et 6° mais aussi de par des novilleros, appliqués certes mais pas vraiment dans un esprit de competencia, J, Martinez se montrera au dessus par son toreo efficace, C. Parejo voulant s'imposer par le coté courage et émotionnel alors que la jeune novillera de Salamanca affichera une personnalité courageuse surtout devant le compliqué dernier.

 

 

Reseña y fotos par ici

Istres : Le triomphe de Javier Cortes

 

Le madrilène est sorti  par la Grande Porte du Palio après avoir coupé trois oreilles, dont deux à un toro de vuelta, le 5eme, "tontadillo" N°83, héritant certes du meilleur sorteo mais en étant le meilleur torero de l’après-midi. Oreille pour M. Escribano à son 1er, ne pouvant augmenter son leger capital face au 4° qui lâcha complètement prise. Quant à J. E. Colombo, il n’eut quasiment aucune option avec son lot, se montrant à son avantage au 1er tercio par son répertoire à la cape….

-Manuel Escribano (nazareño et or) Oreille et silence

-Javier Cortés (bleu EDF et or) Oreille et deux oreilles

-Jésus Enrique Colombo (bleu nuit et or) Salut et silence après avis

 

Reseña y fotos par ici


Roberto Espinoza n’est plus

 

 

Il est décédé à l’âge de 84 ans à Vinaròs des suites d’une longue maladie…. Il fut l’apoderado entre autre de Curro Caro, Emilio Muñoz, Manuel Montoliú, Dámaso González, Luis Francisco Esplá, Juan Carlos Vera, Dávila Miura, Juan Bautista de Rafaelillo, Rubén Pinar ou D. López Chaves. Il géra également la plaza de toros de Valencia avec Enrique Patón, celle de Castellón, Vinaròs, Utiel… faisant équipe avec Simón Casas et José Antonio Chopera à la tête de celle de Nîmes et de Madrid. Il naquit à Barcelone en 1938, fils d’un novillero, il se vêtit également de l’habit de lumières, principalement en Catalogne, à Figueras, Lloret de Mar, San Feliú de Guixols, Olot, Tarragona, Tortosa ou Barcelone, mais sans arriver à l’alternative, préférant gérer toreros et arènes…


 

 

L’e-OPUS 4 de Terres taurines est en ligne

 

 

Revivez la feria de Nîmes au travers du portfolio de notre e-OPUS 4  sur www.terrestaurines.com. Prochaine parution fin juin avec les ferias d’Istres et Saint-Sever.


Action quartier ville de Nîmes /AFAP.

 


Une ultime sortie au campo ce mercredi 15 juin sous une chaleur torride pour les quartiers nîmois à la ganaderia François André. Une cinquantaine de personnes des différents quartiers, celui de Valdegour encadré par Patrick Manco, de la route d'Arles et du Mas de ville avec Christian Cartoux ont pu visiter le campo pour voir les toros et taureaux et ensuite assister à une tienta de deux vaches par les jeunes de l'AFAP. De nombreuses questions posées au ganadero Frédéric Lautier par les jeunes des quartiers. L'édition 2022 des actions de quartiers de la ville de Nîmes en partenariat avec l'afap se termine ainsi par cette seconde sortie au campo. Un bilan global de toutes les actions sera publié prochainement. Merci à tous les participants.


La Fiesta Campera du V105 du 12 Juin

 

Taux d’abstention nul pour la fiesta campera du Vomitoire 105. « No hay billete » affiché durant la semaine dernière, avant cette journée traditionnelle qui s’est tenue, ce dimanche, au mas du Sire, à la ganaderia Barcelo. Plus de 250 aficionados et aficionadas de tous âges, avec compteur stoppé pour permettre à tous une meilleure proximité avec les toros et les maestros. 

Deux novillos le matin pour Nino Julian et Rafael Ponce de Leon, élèves du Centre Français de Tauromachie que nous aidons depuis de très nombreuses années, venus en présence de Christian Le Sur. 

Après-midi avec deux toros de cet élevage du piémont cévenol, combattus par Lalo de Maria et Manuel Perera,, un mois après avoir pris son alternative à Séville. Les deux novillos, en fin de matinée, avant l’apéritif et le repas. Des moments très conviviaux où chacun a pu échanger et parler de sa passion taurine entre amis. 

Nino Julian, qui s’approche peu à peu de la catégorie supérieure, s’est fort bien accommodé, dans tous les tiers, d’un excellent animal. Il a coupé deux oreilles. 

Celui que le sort réserva à Rafael Ponce de Leon, était beaucoup plus difficile. Il l’offrit au maestro Juan José Padilla, présent du début à la fin de la journée.  Nous le remercions vivement pour tant de disponibilité. 

Rafael fut deux fois fortement bousculé. Il s’en sort avec un bel hématome qui l’empêcha de poursuivre la lidia. Christian Le Sur remercia le V 105  de l'aide répétée au CFT et formula le vœu que d’autres clubs suivent notre exemple. Nous ne pouvons que le soutenir dans ses paroles!

Manuel Perera était venu en « traje charro », en habit de campo mexicain. Il nous a dit vouloir ainsi rendre hommage à cette aficion qui voit sa plaza principale, la Monumental de Mexico, fermée sur décision de justice qui ne touche cependant pas le reste des arènes du pays. Mais le coup est si symbolique, si fort, qu’une campagne au nom de la «Libertad ! » a été lancé sur les réseaux sociaux par Emilio de Justo. 

Comme une trainée de poudre en feu, un à un, ses compagnons l’ont suivi. Nous avions à l’heure du paseo de l’après-midi six matadors avec nous. Tous ont accepté, avec tristesse mais aussi un grand enthousiasme, d’écrire « Libertad ! » sur la paume de leur main et de la tendre au monde des antis-corridas. Ainsi pouvons-nous vous présenter le premier « Libertad! » collectif avec Manuel Perera, Juan José Padilla, José Antonio Campuzano, Marie Sara, Lalo de Maria et André Lagravere El Galo. Nous en sommes très fiers, même si nous regrettons d’avoir eu à le faire... 

 

Lors de notre colloque d’octobre dernier, où nous avions reçu le maestro Juan José Padilla et son torero, Manuel Perera, nous avions promis de les inviter à notre fiesta campera pour que Manuel y affronte un novillo. Devenu, depuis, matador de toros, nous lui avons offert d’affronter un toro. Il l’a très bien toréé à la cape. Puis il sut profiter de sa corne droite et dominer une corne gauche beaucoup plus sourde. L’épée tombée lui enleva les trophées maximum. Son oreille fut fêtée. Lalo de Maria arriva chez nous, après Nîmes et avant la Maestranza de Sevilla. Le très bon gout laissé pour Pentecôte a été confirmé sur les terres de Barcelo et devant un novillo de vuelta finale. Il tua fort bien. D’une entière. Deux oreilles pour une belle prestation, le sourire aux lèvres, devant les maestros, sa mère, et un public conquis. Nous sommes étions nombreux et la relève est là!  Que demander de plus ?


Fiesta campera CFT-AFAP

 

 

Nous remercions les nombreux aficionados pour leur présence à la Fiesta Campera organisée à La Chassagne par le Centre Français de Tauromachie et l’AFAP. Nous avons attendu que l’ardeur du soleil s’estompe pour débuter l’activité taurine.
Chaque association a présenté ses élèves et quatre novillos de Jean-Baptiste Jalabert ont été combattus et mis à mort par Valentin et Gauthier du CFT et par Alexandre et Albin de l’AFAP. Dans l’ensemble, la partie taurine s’est déroulée d’une manière parfaitement satisfaisante en présence du ganadero, maître des lieux. Il a félicité tous les participants à l’issue du spectacle. Quant à la partie festive, nous nous félicitons d’avoir choisi "por la tarde". Les convives se sont attardés tard dans la nuit profitant de la température clémente et d’une agréable ambiance musicale.


Avec Toros Evasion

 

Week-end très chargé pour Toros évasion puisque  deux stages de toreo étaient proposés : Le premier le samedi 11 chez le ganadero Turquay et le second le lendemain dimanche 12 chez le ganadero Olivier Riboulet.

A cette occasion les huit stagiaires participants ont pu démontrer les progrès techniques et artistiques réalisés et pour tous la possibilité de pouvoir commencer à réaliser de belles séries de passes est devenue réelle. Débarrassé du stress, les ceintures se libèrent, les poignets accompagnent les charges et les muletazos peuvent s’enchaîner au rythme des embestidas désormais de mieux en mieux maitrisés pour le bonheur de tous.

 

Partage, convivialité, pédagogie et moments taurins de qualité forgent l’identité de Toros évasion qui, sous la direction du matador Morenito de Nimes continue à attirer de plus en plus de passionnés du toreo désireux de « péguer des passes » pour profiter des sensations uniques que seul le toro de lidia peut offrir. Les prochains stages reprendront dès le mois de septembre, deux seront prévus pour les débutants, trois pour les plus aguerris. Les renseignements et inscription se font toujours sur la page facebook de Toros évasion ou sur le site de Morenito de Nîmes. https://www.morenitodenimes.com/


 

 

L’agenda de Clemente Jaume

 

Le novillero biterrois vous donne rendez vous  pour ses prochains contrats le 25 Juin à Olivares (Séville), le 2 Juillet à Boujan (France), le 9 Juillet à Tarascon (France), le 12 Juillet à Navas del Marques (Avila), le 25 juillet à Gavilanes (Avila), le 7 août à Millas (France) .Des tardes importantes en Espagne comme en France  pour le début de sa temporada 2022. Suerte !


Fiesta Campera…

 

 

Le club taurin La Muleta d’Arles propose le dimanche 26 juin 2022 à la ganaderia Jacques Giraud à La Tour du Cazeau au Sambuc, sa fiesta campera- 9h00 : visite de la ganaderia 10h30: tienta de deux becerras pour les practicos du club 12h00 : Apéro offert suivi d ‘un repas tiré du sac. 15h30 : lidia complete de deux becerros par Lucas Spagna et Gauthier Dombry. 


Captieux

 

Dimanche 12 juin. Sérieuse, intéressante et entretenue novillada à Captieux pour l’édition 2022 de la Féria Rugby y Toros. La réussite de cette après-midi taurine est due en grande partie à un très bon lot de novillos d’Alcurrucen. Bien présentés, dans le type et avec le comportement de l’encaste Nuñez, ils ont fait preuve de noblesse au troisième tiers et proposaient beaucoup d’options aux novilleros.  

Exception qui confirme la règle, le troisième, manso con casta avec beaucoup de poder, a débordé Christian Parejo. Le chiclanero a encore pris pas mal de coup et a mal tué, y compris son second adversaire plus abordable. Jorge Molina a fait beaucoup de passes sans vraiment convaincre. Il est passé à côté de l’excellent cinquième. Le français Yon Lamothe a coupé une oreille, la seule de la novillada, après une bonne faena qui est allé à mas face à son second adversaire. Il a été, en toute logique, désigné triomphateur de l’après-midi

 

-Yon Lamothe (violette et or)  ovation et oreille

-Jorge Molina (bleu et or) ovation et ovation après avis

-Christian Parejo (violette et or) ovation après avis et silence après avis

Prix André Durantau attribué au triomphateur Yon Lamothe. Meilleure cuadrilla , celle de Yon Lamothe. Le prix à la meilleure estocade n’est pas attribué

Présidente : Nathalie Garcia

Soleil, chaleur, 1000 personnes

 

Six novillos de Alcurrucén, bien présentés, aux robes variées, aux comportements divers mais toujours captivant. Le 5ème, « Flautista », N°47, honoré d’un tour de piste posthume.


Miriam Cabas remporte le 1er Bolsin de La Cour des Bœufs.

 

 

Avec le résultat à l'issue du bolsin matinal c'est Miriam Cabas de Los Barrios, de l’école Campo de Gibraltar qui a été désigné gagnante à la majorité mais les 3 autres novilleras,  Marta Borao, aragonaise de Teruel - la riojana Patricia Sacristán, de l’école taurine de Palencia - Alba Caro, de l’Escuela Taurina de cataluña, ont également été à la hauteur face à des becerras qui ont donné entière satisfaction. Après la pause vino y tapas qui s'est déroulée dans une ambiance festive et conviviale, Miriam a montré toute sa technique et sa détermination face à un novillo exigeant mais néanmoins intéressant, la protegée de Serge Almeras invitant ses compañeras de ce 1er Bolsin 100% feminin, a donner quelques muletazos. Les aficionados présents ont passé une belle journée de campo et la ganaderia Tardieu frères encouragée par cette première réussie envisage d'ores et déjà d'organiser d'autres événements.... Photos Julien Simian.


Dax, temporada 2022. Ouverture des places à l’unité

 

Les places à l’unité pour les novilladas et les corridas dela Feria, de Toros y Salsa et les spectacles taurins seront disponibles à la vente dès le 20 juin 2022 sur le site daxlaferia.fr. A partir du 18 juillet 2022 à la billetterie des arènes ou au 05 58 909 909 La présentation des cartels est à retrouver sur : https://www.daxlaferia.fr/actualite/presentation-des-cartels-2022/

 

Informations pratiques : Billetterie des arènes - Boulevard Paul Lasaosa - Daxregiefetes@dax.fr - 05 58 909 909Jusqu’au 18 juillet du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30Du 18 juillet au 10 août du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 le samedi de 9h30 à 13h30●Actualité de la feria à suivre  sur daxlaferia.fr facebook/arenesdedax instagram/arenesdedax


Triomphe de Clémente Jaume à Navalmoral de la Sierra.

 

Il est sorti à hombros avec son compagnon de cartel, Fran Ferrer, après avoir coupé trois oreilles a des novillos d’Antonio Lopez Gibaja

Plaza de toros de Navalmoral de la Sierra (Avila). Casi lleno sous le soleil. Quatre novillos d’Antonio Lopez Gibaja, bien presentés et de bon jeu. Le quatrieme, “Vago”, N° 35, primé d’une vuelta al ruedo.

-Fran Ferrer, deux oreilles et deux oreilles.

-Clemente Jaume, oreille et deux oreilles. 

-Sobresaliente Carlos García.


El Rafi indulte un excellent novillo d’Alma Serena

 

 

Arènes de Gamarde, festival taurin dans le cadre des 50 ans de la Peña Taurine de Dax. Ont été lidiés dans l’ordre : Un novillo de La Espera, deux novillos d’Alma Serena (2° et 5°), un de L’Astarac et un de Casanueva par Serranito, Thomas Dufau, Joaquin Galdos qui remplaçait O. Chacon blessé, Adrien Salenc et El Rafi. Le nîmois graciant “Pedroso un très bon novillo d’Alma Serena


Avec le Club Taurin de Paris

 

Au terme de saisons lourdement perturbées par la pandémie COVID, Ursula nous a amicalement proposé de renouer avec la tradition de nous retrouver fin juin à Sceaux, pour cette Garden party taurine, baptisée "Fête du Club", dont la première, à l’initiative du président André Berthon, remonte à juin 1988. Dans le cadre accueillant de la maison et du grand jardin, nous pourrons renouer avec les activités habituelles de toreo de salon, quizz, tombola…et échanger autour d’un buffet participatif sur l’entame de temporada 2022 et nos projets relatifs aux ferias de l’été. Cette journée d’amitié et d’afición aura lieu le dimanche 26 juin 2022 à partir de 17h00 à Sceaux  Important : L’organisation matérielle de la journée demande impérativement une inscription par mail clubtaurindeparis@gmail.com avant le vendredi 17 juin minuit.


 

Plaisance : Les cartels

 

 

Jeudi 14 juillet 2022 à 18h00. Novillada sans picador goyesque avec trois novillos de L’Astarac et trois du Lartet pour Tristan Barroso, Roberto Martin “Jarocho” et Manuel Roman Alvarez. Une novillada Goyesque organisée à l'occasion des 20 ans de la peña et des 700 ans de la Bastide.


 

Hagetmau : Les cartels

 

 

Les cartels de la feria 2022 d’Hagetmau sont les suivants : Samedi 30 juillet à 11h00 : capéa de l'école taurine Adour Aficion. 18h00 novillada sans picador , erales d'Alma  Serena pour les novilleros Nino Julian  -  Juanito  -  Andoni Verdejo. Dimanche 31 juillet à 18h00, novillada piquée avec six novillos de Montealto pour les novilleros Yon Lamothe - Diego Garcia  - Mario Navas


Saint Gilles : Des cartels de catégorie…

 

La présentation de la 26ème Feria de la pêche et de l'abricot qui aura lieu du 19 au 21 Août 2022, s’est déroulée au pavillon de la culture et du patrimoine devant un parterre d’aficionados… C’est donc l’empresa Toro Pasión, représenté par Pierre-Henry Callet et Julien Miletto qui reste, après 8 ans de réussite, à la tête des arènes Emile Bilhau et qui à dévoilé les affiches, avant que celle de l’édition 2022, issu du concours ai été élue. Il s’agit du projet de Justine Messina.

Samedi 20 aout à 17h30 Trophée de La Chaquetilla d’Or, novillada-competencia de ganaderias françaises. Novillos de Gallon, R. Durand, Vieux Sulauze, Pages-Mailhan, San Sebastian et La Paluna pour Solalito, Christian Parejo et Lalo de Maria.

Dimanche 21 aout à 11h00 : Finale du bolsin de Nîes Métropole. Six becerros d’une ganaderia française pour les trois finalistes. A 17h30 : Six toros de Juan Manuel Criado pour Miguel Angel Perera, Adrien Salenc et Anfel Tellez.

 

Eddy  Valadier,  maire de Saint-Gilles  et  Benjamin  Guidi,  adjoint  au  maire  délégué  aux  festivités  et  président de la commission taurine extra-municipale, Laurent Burgoa, sénateur et Gaël Dupré de Nîmes Métropole étaient également présent lors de l’annonce de cette feria qui verra une novillada casi 100% française, Christian Parejo qui revient après son triomphe de l’an passé peut prétendre à la double nationalité. Solalito qui vient de gagner la Cape d’Or à Nîmes en est ici récompensé aux coté d’un autre novillero nîmois qui est vraiment à découvrir, Lalo de Maria… Du lourd le dimanche avec Manuel Perera, figura del toreo incontournable et Angel Tellez, le triomphateur de la San Isidro 2022 et véritable révélation de la temporada… Retour à Saint Gilles pour Adrien Salenc après une grande saison 2021… Ils auront à combattre une corrida de Juan Manuel Criado dont ce sera la présentation dans le Sud-est, un élevage créé en 1994 avec des bêtes de Luis Algarra avec l’apport de sementales de Jandilla, Daniel Ruiz ou Juan Pedro Domecq. On se souvient qu’El Rafi avait gracié un novillo de cette ganaderia "Cerecillo" en 2020…

C’est Corinne Sauvage, l’artiste saint gilloise, fille de Palmyre Camacho, la torera de Saint Gilles decedée en 2019 et qui sera honorée lors de la Feria, qui sera la marraine du cycle 2022.

 

Les jeunes de moins de 16 ans seront invités gratuitement aux arenes, pour les 16-25 ans, 50 places leur seront offertes pour les deux festejos. (06.27.26.69.92 ou toro-pasion@outlook.fr)


Roquefort : Les cartels

 

Dimanche 14 août 2022 à 11h00 Novillada sans picador avec deux erales d’Alma Serena et deux de La Espera pour Nabil El Moro et Tristan Barroso. A 18h00 Novillada avec six novillos de La Quinta pour Victor Hernandez, Yon Lamothe et Diego Garcia


El Burgo de Osma pour une empresa française

 

 

Une empresa française à la tête d’une plaza de toros espagnole… El Burgo de Osma a franchi le pas. En effet, à la tête de la SAS Poderosa, Thierry Cazaubon a été choisi pour gérer la plaza de toros de cette cité de la province de Castilla y León. En présence de l’adjudicataire, le maire Antonio Pardo a signé un contrat de deux années, avec l’éventualité de prolonger une de plus. Imposer une société française lors d’un marché public n’a pas été facile, surtout sur le plan juridique, administratif et social, mais possible. En ce qui concerne la programmation, la « Feria de la Virgen del Espino y San Roque » se déroulera du 14 au 17 août et comprendra une corrida de rejón le 14, deux corridas de toros les 15 et 16, ainsi qu’une becerrada des peñas le 17. La présentation des cartels aura lieu le 15 juillet en mairie…


Rion des Landes

 

Cartels officiels des novilladas non piquées du dimanche 21 août 2022… 11h00 : trois novillos d’Alma Serena pour Clément HAargous - CFT  Nîmes - Rafael Ponce de Leon - CFT Nîmes et Andoni  Vedejo  -  Adour Aficion. À 18h00 : six novillos de Valdefresno pour Manolo Casado – Grenade, Juanito - Adour Aficion et Tristan Barroso – Badajoz

Le matin face aux novillos de Alma Serena, C. Hargous prêt à passer à l’échelon supérieur, sera accompagné par A. Verdejo, l’espoir landais préparé par Richard Milian ,en vue lors de la nsp matinale de Mugron et R. Ponce de Leon remarqué au Bolsin de Bougue.

L’après midi, Tristan Barroso en t^te d’affiche. Leader incontesté des novilleros en France et en Espagne, nous reverrons avec plaisir face aux redoutables Valdefresno, Tristan déjà venu à Rion le lundi en capéa quand il était à l’école taurine Adour Aficion .Que de chemin parcouru. Il sera accompagné du leader de l’école taurin Adour Aficion le béarnais Juanito.

La touche originale du cartel sera M. Casado de Granada à la tauromachie spectaculaire aux banderilles et dans ses faenas. De Grenade ,mais expatrié au Mexique ,il revient cet été en Europe pour montrer que son passage en Amérique du sud lui a permis d’étoffer son répertoire. D’ores et déjà engagé en Espagne pour les novilladas de Canal Plus et face aux Miuras pour celles réputées de San Adrian, il pourrait être la révélation de l’été. Depuis son retour, ses dernières prestations en Espagne lui ont valu chaque fois des sorties à hombros….

 

Rdv Dimanche 21 Aout à partir de 10h puis à 18h à Rion des Landes


Fiesta Campera…

 

 

Le club taurin La Embestida de Bouillargues, en partenariat avec la peña Diego Puerta de Nîmes propose le samedi 2 juillet 2022 à la ganaderia Héritiers de F.André au Mas de l’île à Maussane, sa fiesta campera- 11h00 : Accueil des participants 11h30: Ferrade à l’ancienne 12h30 : Apéro offert suivi d ‘un repas. 15h30 : Tienta formelle de deux vaches par José Rojo (Novillero révélation 2021) et Miriam Cabas (Novillera sin caballos puntera) suivie de la lidia y muerte d’un novillo par José Rojo A l’issue : Visite en charrette du campo Réservations avant le 28 juin au 06.61.84.08.59 ou 06.20.81.20.41


Vic Fesensac : Toute la Feria del Toro 2022 avec les reseñas de Vicente et les photos www.photoslouise2z.com



 

Toreo et cultures…

 

Pour la deuxième année des Lundis de l’été c’est avec l’Association des Aficionados Praticos (AFAP) que nous sommes heureux de vous présenter notre programme alliant Tauromachie et Culture … Pour ces lundi 11 et 25 juillet, 8 et 29 aout, venez passer une soirée avec la tienta d’un becerro et de trois becerras avec la présence d’un torero surprise. Nous aurons la chance d’accueillir des personnalités de la littérature, du théâtre, de la peinture ou de la photo pour donner une touche particulière a ces soirées qui se prolongeront par un diner servi dans le Patio du Mas.

 

A très vite …



10eme Novillada Sin Caballo Bouillargues

 

La Pena Taurina La Embestida est heureuse de vous annoncer sa 10eme Novillada Sin Caballo . Pour l'occasion nous avons décidé de revenir à ce qui avait fait l'originalité de nos premières années en programmant une competencia de ganaderias française Sud est /Sud Ouest. Les ganaderias retenues sont : Héritiers de François André, Gallon, Alain et Frédérique Tardieu (Vainqueur 2021), Malabat, Le Lartet et Alma Serena

 

La Novillada ce déroulera le Samedi 8 Octobre 2022 et s'articulera comme chaque année autour d'une journée taurine complète. Le cartel définitif ainsi que le programme complet de la journée vous sera communiqué ultérieurement. 


Le festival Traditions et Afición, un art de vivre pour Nîmes Métropole

 


Nîmes Métropole a décidé d’associer les principales fédérations et associations du monde taurin à la programmation des traditions. Il s'agit de préserver et accompagner les traditions sur le territoire en version « soft » dans le redémarrage des activités taurines, d'accompagner les éleveurs et manadiers dans un projet de territoire pour lequel les communes sont fortement impliquées.  



Mont de Marsan : Ángel Téllez pour Emilio de Justo pour la corrida de La Quinta

 

Sérieusement blessé le 10 avril, dans les arènes de Las Ventas, à Madrid, Émilio de Justo a annoncé son retour en piste à la fin du mois d’août. Pour le remplacer le nom d’Ángel Téllez a officiellement été communiqué par Charles Dayot, maire de Mont de Marsan, Pascale Haurie, adjointe au maire en charge des Fêtes et manifestations et Christophe Andiné, président de la Commission taurine extra-municipale de Mont de Marsan. Le Plumaçon accueillera donc cet été l’un des triomphateurs de Madrid, Ángel Téllez et coté novillada, c’est la révélation de Las Ventas, Álvaro Alarcón qui complétera le cartel !


 

Changement pour Orthez

 

 

Les toros de Juan Luis Fraile ne pouvant sortir de leur finca pour des raisons sanitaires,
c’est donc la prestigieuse ganaderia de Monteviejo, proprieté de Victorino Martin qui se produira au Pesqué avec les toros de Dolores Aguirre. Le cartel reste inchangé.



Castelnau-Rivière-Basse

 

 

Jean Larroquette, « Juanito » de l’école taurine Adour Aficion, Manuel Martin Morilla de Morón de la Frontera et Manuel Roman de l’école taurine de Cordoue, vainqueur du Bolsin de Bougues 2022 sont au cartel de la traditionnelle novillada sans picador de Castelnau-Rivière-Basse qui se déroulera le dimanche 3 juillet. Ils auront à combattre six becerros  de l’élevage du Lartet propriété de la famille Bonnet au cours de cette novillada flamenca animée par des chanteurs et guitaristes. 


Fiesta Campera républicaine du jeudi 14 juillet

 

Voici en avant première le cartel de la Fiesta Campera républicaine du jeudi 14 juillet 2022 au Mas de Sire - Ganaderia Barcelo à Quissac (Gard). Les Clubs Taurins Nîmois Buous I Cavaus, les Amis de Toros, la Peña Cayetano Rivera Ordoñez, le Cercle Taurin Campuzano et Palmas Y Pitos ont choisi de construire une programmation de grande qualité.
Tout d'abord, un espoir féminin avec Miriam Cabas, Mario Arruza que nous devions réinviter après sa blessure de 2021, avec Tristan Espigue qui relance sa carrière avec un nouvel apoderado El Andaluz. Et un après-midi de luxe avec Alberto Lamelas, Javier Cortés et Thomas Dufau, maestros programmés cette année à Las Ventas à Madrid.
Notez bien le rendez-vous sur vos agendas et ne tardez pas à vous inscrire, l'an dernier nous avions été obligé de refuser du monde !

Programme de la journée du 14 juillet :

-10h30 : accueil -11h00 : ganaderia La Suerte pour un eral pour Miriam Cabas et deux novillos pour Tristan Espigue et Mario Arruza

 

-16h30 : 3 toros de Barcelo pour Alberto Lamelas, Javier Cortés et Thomas Dufau


Le Trophée Gard Cévennes Camargue 2022

 

 

En 2021, la Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard a créé le Trophée Gard Cévennes Camargue pour soutenir l'organisation des Novilladas Sans Picador dans les arènes de 3ème catégorie du Gard et les ganaderias françaises. En 2022, ce trophée (2ème édition) sera attribué lors de la Novillada Sans Picador aux arènes d'Alès le 28 mai, de Bellegarde le 27 août et de Bouillargues le 08 octobre 2022. Deux trophées seront décernés par deux jurys composés des membres des clubs taurins de la Coordination de Nîmes et du Gard : · Un trophée pour la meilleure épée, remis à un des novilleros du cartel, à la fin de la course, · Un trophée pour le meilleur novillo, remis à son ganadero, à la fin du cycle des trois novilladas. Le jury pour la meilleure épée sera composé de : · Myriam Ensuque, Peña Cayetano Rivera Ordonez, · Jérôme Nuel, Club Taurin Aficion Cheminote Nîmoise, · Philippe Michel, Club Taurin Col y Toros. Le jury pour le trophée du meilleur novillo sera composé de membres de la Commission taurine de la Coordination : · Joël Helen, Cercle Taurin de Caveirac, · Patrick Nouguier, Cercle Taurin Campuzano, · Camille Martinion, Club Taurin Fiesta brava


Saint Perdon : la peña La Muleta a dévoilé la ganaderia de leur novillada

 

 

La peña La Muleta de Saint Perdon vous donne rendez-vous le dimanche 28 aout à 17h30 dans les arènes du Plumaçon, pour la traditionnelle novillada. Cette année, la peña a décidé de faire lidier une novillada complète de José Escolar Gil.