Le Noël de Pluvinel - Audrey & Robin Hasta Luego

 

Retrouvez tous les artistes de Pluvinel pour des soirées féeriques exceptionnelles et uniques !  Chevaux et Ecuyères vous emmènent dans la magie de Noël pour un voyage equestre merveilleux poétique et mystérieux. Venez rêver et déguster un repas festif et chaleureux au coin du feu en compagnie des artistes. Le Noël de Pluvinel jusqu’au 30 décembre. Et aussi le Réveillon de la St Sylvestre une soirée Spéciale « Cabaret Equestre » exceptionnelle pour accueillir comme il se doit 2023 ! 40 Chemin de La Foux • Maussane les Alpilles. T. +33 [0] 490 490 100 • contact@pluvinel.fr 

 


Académie de Flamenco d'Arles

 

 C’est bientôt la rentrée !!! Semaine porte ouverte du 13 au 16 septembre ! Cours, stages et atelier de compréhension avec la chanteuse Mercedes Cortes, Stage avec Manuel Liñan !!! Contactez-nous !!!


Atelier Chorégraphique et d'Art Flamenco de Montpellier

 

Portes ouvertes et inscriptions du Lundi 20 au Jeudi 23 septembre inclus. Nouveau : durée des ateliers hebdomadaires : 1h30 ! Nouveau : Paiement mensuel pour octobre et novembre 2021 ! Inscriptions possibles rapidement en ligne sur Hello Asso début septembre 2021 ! Pour les nouveaux qui voudraient tester une activité : possibilité de faire un essai avec une contribution libre. Renseignements : 06 51 833 800 - par mail à : contact@flamenco.fr


Flamenco à Mireval

 

 La compagnie Calento a le plaisir de vous présenter le 25 septembre 2021 son premier et tout nouveau spectacle à Mireval !!! Au programme six artistes talentueux pour vous faire passer une soirée mémorable ! A la danse : Celine Daussan La Rosa Negra , Alexis Laurens et Lucas El Luco Au chant : Cristo Cortes et Emilio Cortes. A la guitare : Antonio Cortes Informations au : 07 82 03 52 01










Conférence-récital

 

 

A l'occasion du centenaire du premier concours de "Cante Jondo" de 1922 à Grenade, le Centre Solea propose le mercredi 15 Juin 2022 à 19h00, une Conférence-récital au Centre Solea, 68 Rue Sainte 13001 Marseille animée par Andrea Sanchez. Les 13 et 14 juin 1922 sur la Place des  Aljibes de la Alhambra de Grenada eut lieu le premier concours de "Cante jondo" organisé par Federico García Lorca et le compositeur Manuel de Falla. Ce concours fut un rendez-vous d'intellectuels et de flamencos du peuple andalou et fit entrer le chant flamenco, le "cante jondo", dans la grande cour des arts à part entière. Et c'est à cette occasion qu'Andrea Sanchez nous propose de partager une étude documentée qui nous fera voyager au Granada du début du XXe siècle, en parcourant les espaces précieux de l’Alhambra et ses alentours. L’explication sera dynamisée par une lecture en espagnol et en français des compositions poétiques du concours de 1922, accompagnée par la guitare flamenca de Manuel Gómez.


Avec Amor Flamenco

 

 La rentrée approche à grands pas et comme chaque année, Amor Flamenco prépare sa saison 2021/2022, à commencer par la reprise de ses cours de Flamenco et Sévillanes. Nouveauté 2021 : les cours hebdomadaires et mensuels auront désormais lieux à Perpignan, dans une toute nouvelle salle déjà (presque) prête à vous accueillir !   Rendez-vous est alors donné le Mercredi 15 septembre 2021 pour la reprise !  Les inscriptions ouvriront à cette même date et l’occasion vous sera donnée de tomber en amour avec la Flamenco via nos 2 cours d’essai gratuits. Plus d’informations et inscriptions  sur www.amorflamenco.fr


Campo Flamenco

 

 Reprise à partir du lundi 13 septembre. On vous attend nombreux avec une équipe de professeurs passionnés. Inscriptions ouvertes des maintenant. (places limitées) Tel : 0669200105 Barbentane Espace Baron Chabert



27 / 28 janvier 2023 Tablaos avec Cristina Hall

 

Cristina Hall est nord-américaine et c’est à travers son prisme singulier international, qu’elle a créé sa propre griffe, donnant une forme à son art à la fois rigoureuse et très personnelle.

Installée à Séville depuis de nombreuses années, elle a travaillé avec Israel Galvan, Andrés Marín, Eduardo Guerrero, Manuela Ríos et le chorégraphe français Yann Lheureux entre autres. Elle a participé à des festivals importants tels que la Biennale de Séville, le Festival de Jerez, le Festival Flamenco de Dusseldorf, ou encore celui de Madrid. Et en même temps, elle n’a jamais cessé de danser dans les tablaos de la Capitale Andalouse, dans toute l’Espagne et à l’international. Artiste curieuse et avant-gardiste, depuis 2007 elle développe sa compagnie et ces propres créations. 

 

Centre Solea 68 rue Sainte | 13001 Marseille solea.centre@gmail.com +33 6 61 23 19 64


Flamencas y Flamencos!

 

L'année commence avec les cours de Sevillanas débutant. A partir de mardi 10 janvier 2023

18h - 19h Studio de Danse Brigitte Lipari 117 Avenue Docteur Morel   Arles/ Trinquetaille

Soirée Sevillanas le 27 janvier 2023 a partir de 19.30h L'Aire d'Arles 23 rue Porte de Laure Arles. Stages de Flamenco, Sevillanas et Rumba le dimanche le 5 février 2023. 11h - 13h  Flamenco technique 13h - 15h Sevillanas avancé 15h - 17h Rumba Flamenca. Studio de Danse Brigitte Lipari 117 Avenue Docteur Morel   Arles / Trinquetaille

 

Info / Inscription: anettedarda@yahoo.de ou 06.67.39.66.02



Festival Flamenco de Nîmes 2023

 

Le Théâtre de Nîmes dévoile la programmation du 33e Festival de Flamenco qui se tiendra du 9 au 21 janvier 2023. Plus que jamais, les plus grands danseurs et musiciens y côtoieront l’avant-garde, confirmant la place de l’événement comme le deuxième du genre sur le plan international.

Cette dernière programmation pour le Directeur du Théâtre de Nîmes François Noël, qui prend sa retraite, conçue par Chema Blanco (Directeur de la biennale de flamenco de Séville) fait la part belle à la danse, où elle est présente dans 10 spectacles sur 15. Accompagnées de musiciens et chanteurs prestigieux et talentueux, ces prestations chorégraphiques n’en sont pas moins multiformes. De retour à Nîmes : Ana Morales (Prix national de danse « interprétation » 2022 en Espagne) finalise Peculiar, dévoilé en 2022; l’incontournable Rocio Molina (Lion d’argent 2022 à la Biennale de la Danse de Venise) vient clore sa trilogie dédiée à la guitare en compagnie de Yerai Cortès avec Vuelta a Uno; Eva Yerbabuena (fomée par les maestros du flamenco et danseuse au Wuppertal de Pina Bausch) se (re)présente dans Re-fracción; Luz Arcas (meilleure interprète féminine de danse aux Max 2022), revisite les origines flamenca dans Toná, tout comme le Madrilène Alfonso Losa. A noter des duos de chocs, des rencontres au sommet, tels Israel Galván et Niño de Elche qui se retrouvent ensemble sur scène dans un duo de titans, Mellizo Doble, ou Andrés Marín (prix national de Danse 2022 en Espagne) et Jon Maya qui font rimer flamenco et danse basque.

Du côté de l’avant-garde et des étoiles montantes, signalons le contemporain Los Bailes Rodabos, création en cours, de David Coria. Javiera de la Fuente présente la version finale d’Envioleta, une première mondiale, la britannique Yinka Esi Graves dévoile sa première création solo The disappearing Act.

Des temps forts pour les amateurs du flamenco moderne avec l’autrice, compositrice multi instrumentiste Rosario La Tremendita, issue du quartier légendaire gitan La Triana à Séville qui revisite le Cante jondo en y mêlant des sonorités synthétiques et électroniques, tout comme Perrate et Arbol. Sébastián Cruz et Alfredo Lagos interprètent de grandes compositions (Haendel, Jordi Savall) en mode flamenco. Côté Puro, la grande cantaora Marina Heredia et le guitariste Rafael Riqueni (« plus grand guitariste au monde » ont estimé de concert François Noël et Chema Blanco) seront présents.

 Le 11/01/2023 20h00 Salle Bernadette Lafont Ana Morales

Le 12/01/2023 20h00 Salle de l’Odéon David Coria

Le 13/01/2023 20h00 Salle Bernadette Lafont Israel Galván & Niño de Elche

Le 14/01/2023 20h00 Paloma - Grande salle La Tremendita + Perrate / Arbol

Le 15/01/2023 16h00 Musée de la Romanité - auditorium Sebastián Cruz & Alfredo Lagos

Le 15/01/2023 18h00 Salle Bernadette Lafont Rocío Molina

Le 17/01/2023 18h00 Salle de l’Odéon Javiera de la Fuente

Mardi 17 Janvier 2023 21h00 Salle Bernadette Lafont : Eva Yerbabuena

Mercredi 18 Janvier 2023 20h00 Salle Bernadette Lafont : Marina Heredia

Le 19/01/2023 18h00 Salle de l’Odéon Luz Arcas

Le 19/01/2023 21h00 Salle Bernadette Lafont Andrés Marín & Jon Maya

Le 20/01/2023 20h00 Salle Bernadette Lafont Alfonso Losa

Le 21/01/2023 18h00 Salle de l’Odéon Yinka Esi Graves

 

Samedi 21 Janvier 2023 21h00 Salle Bernadette Lafont : Rafael Riqueni






Flamenco y sevillanas

 

 Reprise des cours de Flamenco à Maillane avec La Carmencita. Année 2021/2022 tous les vendredi soir inscriptions le 17 septembre à 18h30 pour les débutants et 19h30 pour les confirmés

Nouveau à Noves (13550) Cours de Sévillanes cette année tous les lundi soir inscriptions le 13 septembre à 18h30 pour les débutants et 19h30 pour les confirmés




30eme Festival Flamenco

de Nîmes

 

La présence scénique de "Tomas de Perrate"

 

Une voix mais aussi un sens du toque inné pour cet ancien rocker d’Utrera issu d’une famille gitana impliquée dans le cante..…. Si l’on excepte une entrée sur scène lugubre musicalement avec le groupe au complet et son retour sur des airs plus proche de la fanfare de Philippe Martinez sous les fenêtres d’E. Macron que du flamenco, le reste fut un grand moment de cante aux cotés d’Alfredo Lagos ou de Paco de Amparo, les deux guitaristes se succédant, filant les Seguiriyas, les Soleás y bulerias amenant un final enlevé qui emporta le public, avec les démonstrations musicales de Raül Refree, de M. A. Cordero et d’Antonio Moreno… oscillant entre classicisme et modernité.

A 45 ans, Tomas Fernandez Soto, dit  "Tomas de Perrate" vit ses 20 ans de flamenco avec une voix de mêlécasse qui l’identifie dès les premières notes. Une présence indéniable fait le reste. On ne sait pas si le rock y a perdu, mais le cante y a gagné. Sublime entre autre les variations sur la seguiriya

Le missile Eduardo Guerrero…

 

 Après avoir fait les soldes chez K…i en Ville Active, Javier Ibáñez (guitare)
Samara Montañés et Manuel Soto (cante) ont rejoint le Théâtre de Nîmes et Eduardo Guerrero pour ce qui restera surement l’un des sommet de ce 30eme anniversaire du Festival Flamenco…

Son corps prend toutes les formes, rugissant en scène dès sa première apparition, le volcan Guerrero est déjà en irruption. Une présence physique, puissante et comme sa danse ne laisse personne indifférent, il transmet autour de lui l’ampleur de ses gestes, de son âme que le public attrape au vol

Si Eduardo Guerrero est l'une des figures du flamenco contemporain, il ne mélange pas les genres comme Israel Galván ou Rocío Molina, même quand les zapatéados se mâtinent d'une gestuelle plus contemporaine. Avec lui on reste dans le flamenco de tradition, mais sans ornement. Ses frappes des pieds sonnent comme la foudre, ses gestes sont comme des missiles.

L’ombre éphémère d’Eduardo Guerrero est un chef-d’œuvre époustouflant.

Par la grâce d’Aibar…

 

 Elle a dansé pour ou avec José Granero, Antonio Canales, Belén Maya, Andrés Marín, Isabel Bayón ou Rafael Estévez…. Vanesa Aibar, la jeune bailaora de Villanueva del Arzobispo (Jaén) a apporté une touche lumineuse au voyage musical Luminescence d’Amir ElSaffar, compositeur, trompettiste, chanteur et joueur de santur…. Dans les échanges subtils entre le maqâm arabe et le flamenco, se mélange le compás, le duende profond et le twarab extatique, l’artiste irako-américain est à la recherche du son intemporel, souligné par la voix cristalline de la chanteuse Gema Caballero, les percussions de Pablo Martín Jones, les surlignages de Lorenzo Bianchi Hoesch parfois trop en mode échos.. sans oublier Dena ElSaffar son alto et son joza…. Un voyage multiculturel qui touche au magique, à l’universel, à l’éphémère mais qui manquera d’un peu d’alegria à l’image du morceau joué en rappel qui plombera quelque peu l’ambiance…. Un moment qui restera gravé surtout par la grâce de Vanesa Aibar

Israel Galván ose tout… même le minimalisme.

 

 Nul doute que Candela la gitane doit être plus hantée par l’adaptation de l’emblématique ballet de Manuel de Falla que par le fantôme de son ancien amant… Et qu’en pense Carmelo le nouvel élu ?...

Sans mettre un instant en doute l’immense talent du bailaor sévillan et de ses créations audacieuses nées d’une parfaite maîtrise de la culture chorégraphique flamenca, celle de l’Amour Sorcier fut loin de faire l’unanimité….

Un théâtre plein pour voir la figura du baile flamenco et qui ne quasiment danse pas ou très peu, juste quelques zapatéados assez isolés dans le second livret après qu’il ai passé le 1er assis sur une chaise à gesticuler tel une diva blonde et capricieuse…. En tapant des pieds ou en renversant la gamelle et les pois chiches du cocido sur le plancher. Pas de quoi enflammer la salle qui reste sur sa faim. Rappelé par quelques inconditionnels Israel Galvan revint …. sur un tabouret sur lequel il fit un tour complet sur lui-même !!!!! y nada mas. Une très charmante voisine bêla que c’était là le sommet du flamenco ???? De l’Amour sorcier on est passé à l’amour vache. Et au minimum syndical

Photos: © Sandy Korzekwa


 Compagnie Luisa | Flamenco 

 

Tout sur la compagnie sur www.compagnieluisa.com Site officiel de la Compagnie Luisa - Spectacles, stages, enseignement du Flamenco.